Partagez
 

 Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Peuple10
Mathilde Thénardier
Messages : 63
Date d'inscription : 19/02/2019

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitimeLun 11 Mar - 10:27

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il n’y avait pas de comparaison possible. Entre sa vie d’avant, et sa vie actuelle, elle choisirait sans hésiter l’ancienne. Celle où elle tenait son auberge avec Alphonse, où leurs magouilles étaient au sommet de leur art, et où ils se faisaient un paquet d’argent. C’était vraiment la belle vie, il n’y avait pas à dire. Mais là… elle en avait assez de tout cela. Elle détestait Valjean, ce maudit Valjean qui était responsable de cela. Et elle détestait Cosette aussi par la même occasion, même si elle était consciente que la gosse aurait pu leur rapporter gros, c’était également de sa faute, et elle serait très heureuse de pouvoir lui mettre la main dessus à celle-là, afin d’avoir une petite explication. C’était nécessaire.

Mais pour le moment, elle ne l’avait pas trouvée, la gamine. Et puis, elle ne lui courrait pas non plus après elle avait autre chose à faire. Comme tenter de renflouer leurs poches, à Alphonse et à elle. Au moins, les gosses étaient grands maintenant et ils pouvaient se débrouiller pour manger, ils n’avaient plus besoin de leurs parents. Même si les parents en question continuaient de les utiliser pour pouvoir survivre. Il fallait bien qu’ils servent à quelque chose non ?

On pourrait croire que Mathilde n’aimait pas ses enfants, qu’ils étaient arrivés et voilà. Mais ce n’était pas tout à fait vrai. Mathilde n’était pas une mère aimante, tendre, démonstrative… mais elle n’était pas totalement indifférente au sort de ses enfants Elle savait juste se détacher un peu afin de pouvoir se concentrer sur sa propre survie. C’était peut-être égoïste, mais c’était ainsi qu’elle fonctionnait. Elle n’avait pas la même relation avec chacun de ses trois enfants. Gavroche s’était par exemple très vite détaché d’eux, et elle le laissait vivre dans le rue, si c’était ce qu’il souhaitait, cela faisait toujours une bouche en moins à nourrir. Pour ce qui est des filles, Eponine et Azelma, elles savent se montrer utiles pour certaines magouilles. Depuis qu’elles étaient enfants.

D’ailleurs, c’était justement Eponine qui arrivait vers  elle, que ce soit intentionnel ou non, elle n’en savait rien. Mais puisque pour le moment, elle n’avait rien à faire, elle n’allait pas ignorer sa gamine tout de même.

« Tu t’promènes ou tu fais quequ’chose d’utile ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 1950
Date d'inscription : 07/02/2015

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Re: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitimeLun 11 Mar - 17:46


Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre
É

ponine prit une grande inspiration. Elle n'avait pas envie de rentrer chez elle, mais elle savait qu'elle n'avait pas le choix. Si elle tardait trop, on la taxerait de fénéantise (ce qui au passage arrivait même quand elle arrivait à l'heure dite, et elle ne voulait pas ça), et si ses excuses n'étaient pas acceptées, elle écoperait du ceinturon du paternel. Non, pas la peine de tenter le diable. Même si, chez les Thénardier, le diable était omniprésent.

Elle avait couru toute l'après-midi jouer les factrices amateurs auprès de propriétaires richissimes à qui son père, dans ses lettres, réclamait de l'argent sous des noms et des prétextes à chaque fois différents. La jeune femme n'avait pas recueilli grand succès, de nombreuses portes lui avaient été fermées au nez, de nombreux regards courroucés avaient accompagné son initiative, s'attardant sur ses vêtements rapiécés, lui adressant bien souvent des regards plus méprisants que compatissants. Elle était plus ou moins revenue bredouille, et à moins d'un mensonge (qu'elle échaffaudait encore à l'heure où elle marchait) en bonne et due forme, elle avait toutes les "chances" de se faire, comme à son habitude, rouer de coups. Seulement, un retard de sa part serait pire encore, il suffisait de se remémorer quelle avait été la réaction de son géniteur, la dernière fois qu'elle avait eu l'audace de découcher. Elle ne reprendrait pas le même risque deux fois d'affilées.

Mais alors qu'elle se perdait dans ses pensées, elle découvrit une silhouette familière, à quelques pas, seulement. Faute de subir immédiatement l'ire du père, elle devait donc se confronter à la mère. Elle aurait aimé prétendre ne pas l'avoir vue et rebrousser chemin, mais il était trop tard pour fuir, elle le savait.

-Bonjour,
dit-elle pour commencer, les yeux baissés, n'osant pas soutenir le regard de sa mère. J'ai fait les poches à deux trois rupins, mais si j'ai d'quoi être utile, je suis là, tenta-t-elle sans être pressée de confier à sa génitrice son maigre bution.






code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Peuple10
Mathilde Thénardier
Messages : 63
Date d'inscription : 19/02/2019

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Re: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitimeDim 24 Mar - 11:16

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il n’était pas simple d’avoir des enfants. Quoique si, avoir des enfants était chose simple et commune, c’était les élever qui relevait d’une difficulté. Pourtant, ce n’était pas faute de tenter de les forger, de leur rentrer quelque chose dans le crâne, mais ce n’était pas toujours fructueux. La Thénardier en savait quelque chose, et c’en était presque désolant, cela n’allait pas du tout comme elle voulait, et ses enfants n’étaient pas comme elle le voulait non plus.

Parmi ceux qu’elle avait mis au monde, il ne leur restait qu’Azelma et Eponine. Ce qui en soit, était déjà conséquent, cela faisait deux bouches à nourrir supplémentaire, mais maintenant qu’elles étaient adultes, elles pouvaient se rendre utile, et trouver de l’argent, ou de quoi manger. Enfin ça, c’état la théorie, puisqu’en pratique, elles n’étaient pas toujours très efficaces. Que ce soit leur faute ou celle des autres, cela avait bien peu d’importance pour les Thénardier, qui ne s’intéressaient qu’au résultat. C’était ainsi que ça marchait chez eux. Si cela ne plaisait pas eh bien tant pis. Ils n’allaient pas changer leur façon de faire dans tous les cas. Quoiqu’il en soit, les filles savaient de quoi il en retournait, elles savaient ce qu’elles avaient à faire. Sinon, elles savaient également ce qui les attendaient comme correction. Les Thénardier n’étaient pas tendres avec leurs enfants, mais ce n’était pas avec la tendresse qu’on leur apprenait à survivre.

Si elle levait moins la main que son époux, Mathilde était tout à fait disposée à punir ses filles, mais elle préférait utiliser les mots que les coups pour sa part, même si une gifle était vite arrivée, surtout depuis que les filles avaient grandi. Elles qui étaient si mignonnes étant enfants… elle regrettait vraiment cette époque où tout allait pour le mieux.

-Bonjour. J'ai fait les poches à deux trois rupins, mais si j'ai d'quoi être utile, je suis là.

Ce n’était pas très glorieux, elle espérait au moins que ce qu’elle avait trouvé était un minimum conséquent. Il ne les gardait pas pour qu’elles chôment ou se tournent les pouces après tout. Elles devaient contribuer à la richesse de la famille. Richesse qui avait une bien pâle figure, c’est vrai.

« Rentrons donc à la maison, ainsi nous pourrons voir c’que t’as ramené. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 1950
Date d'inscription : 07/02/2015

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Re: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitimeDim 24 Mar - 11:38


Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre
É

ponine se sentait partagée entre un soulagement certain et une anxiété renouvelée en entendant la réponse de sa mère. Oh, elle savait d'avance que son maigre butin ne ferait certainement pas l'affaire, et que la mère Thénardier, sans en connaître la nature, l'avait déjà parfaitement compris, mais au moins, elle avait droit à un petit temps de répit avant d'accuser les conséquences de sa quête peu fructueuse.

Bon, à choisir, elle aurait préféré rester seule, si elle détestait beaucoup de choses en ce monde, leur demeure misérable de la masure Gorbeau faisait partie de celle qu'elle exécrait le plus.

Parce qu'elle était délabrée, que le froid y entrait de partout, que les murs étaient épais comme du papier... mais pas seulement, elle n'aimait pas cet endroit parce qu'il concentrait les pires de ses souvenirs. Les meilleurs aussi, peut-être, puisque c'était là qu'elle avait fait connaissance avec Marius.

Mais pour ce que ça lui servait, maintenant qu'il avait déserté sa chambre de rien du tout pour vivre chez son grand-père plein aux as avec sa chère et tendre. Oh non, elle n'avait pas hâte de rentrer, mais en chemin, elle se disait au moins que les remontrances étaient retardées de quelques instants, et quelque part ce n'était déjà pas si mal, dans le fond.

De toute manière, qu'elle soit d'accord ou non avec cette décision, ça n'y changeait pas grand-chose, Ponine avait compris depuis bien longtemps qu'il serait de très, très mauvais ton de dire non à ses parents, qu'elle soit d'accord ou pas n'avait pas d'importance, son avis n'avait pas d'importance. Elle se pliait, au moins elle survivrait plus longtemps. Alors elle avait goché la tête et s'était engagée sur le chemin qu'elle avait voulu emprunter pour commencer.

-Le paternel s'ra là ?
demanda Ponine sur ce qu'elle voulait faire passer pour le ton de la conversation. La vérité, c'est qu'elle préférait de loin s'attirer les foudres de la mère que celles du père, même si les secondes ne tardaient jamais, même si ça devait être à rebours. Ponine n'avait pas la moindre envie de se confronter à lui tout de suite, là encore, elle espérait un répit, même si les répits étaient rarement satisfaisants. Et Zelma ?








code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Peuple10
Mathilde Thénardier
Messages : 63
Date d'inscription : 19/02/2019

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Re: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitimeMer 17 Avr - 17:07

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Eh bien, la Thénardier se rendait bien compte qu’Eponine ne s’était sans doute pas révéler très efficace. Décidément, ces mômes étaient parfois vraiment des plaies. Pourtant, s’ils les gardaient c’était bien pour qu’ils servent. Même si les Thénardier n’avaient gardé que les filles. Gavroche ne faisait plus partie de la famille, et les deux autres fils qui avaient suivis Gavroche, les Thénardier les avaient laissés à d’autres. Cinq gamins, c’était trop quand on avait les moyens financiers des Thénardier.

Et autant dire que cela agaçait fortement la mère de famille de se rendre compte que tous les efforts, les filles n’arrivaient pas à enregistrer ce que leurs parents tentaient de leur apprendre en termes de magouilles. Pourtant, ils étaient les mieux placés pour leur enseigner cet art.

Était-ce un manque de volonté ou un profond handicap ? Elle ne savait pas, mais dans tous les cas, il allait vraiment falloir remédier à cela. Même si elles arrivaient tout de même à ramener quelques sous, ce n’était guère suffisant pour ce dont ils avaient besoin pour survivre. Mais bon, elle verrait ça avec Ponine une fois qu’elles seraient rentrées.

Peut-être que sa fille allait agréablement la surprendre, mais la Thénardier en doutait fort, surtout vu la mine qu’elle arborait. Eponine n’était pas très jouasse de nature, mais elle savait reconnaître tout de même ce qui se passait dans la tête de sa fille. Elle n’était peut-être pas bonne mère, mais elle était mère tout de même. Et elle l’avait élevée sa gamine.

Ce ne serait donc pas aujourd’hui qu’ils se réjouiraient de leur butin, il allait bien falloir que les choses changent. Ce n’était sans doute pas prévu pour tout de suite, mais ils allaient bien finir par y arriver. Il n’y avait pas de raison, les Thénardier étaient les meilleurs dans leur milieu, ils l’avaient déjà démontré auparavant.

-Le paternel s'ra là ? Et Zelma ?

La femme secoua négativement la tête. Normalement, personne ne serait là, mais peut-être que les choses avaient changées, elle n’en savait rien. Elles verraient bien de toute manière. En tout cas, Mathilde se doutait bien de la raison de la question de sa fille. Elle redoutait les remontrances de son père, et elle avait sans doute raison de le faire. Son mari n’était pas tendre en termes de correction.

« J’crois pas. Ils sont partis en affaire pour la journée. J’sais pas quand ils rentreront. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 1950
Date d'inscription : 07/02/2015

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Re: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitimeMer 17 Avr - 18:00


Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre
É

ponine ressentit d'office une vague de soulagement en entendant sa mère lui apprendre que ni son père, ni sa soeur, ne seraient présents quand elle rentrerait. Au plus loin elle pourrait se tenir du ceinturon de son paternel, au mieux elle se porterait (même si la mère savait aussi lever la main quand la situation pouvait bel et bien l'exiger). Même si elle aurait préféré, en revanche, que Zelma soit là.

Elle n'aimait pas l'idée qu'elle reste seule avec leur père si longtemps. Certes, ce n'était pas la première fois que cela arrivait... et il y avait fort à parier que ce ne serait pas la dernière non plus, mais quand même. Enfin, dans ces cas-là et même entre soeurs, ça restait quand même chacun pour soi malgré tout, et en l'occurrence, la jeune femme préférait largement être celle qui se retrouvait de ce côté-ci de la barrière, pour le coup. Même si ça ne durerait peut-être pas. Ou pas suffisamment.

Bref, ce serait juste elle et sa mère, donc, et elle fit mine de rien, se contentant de hocher la tête. Elle n'avait pas envie d'empirer son cas en posant trop de questions. Pourtant, des questions, elle en avait, évidemment. Par exemple, elle se demandait évidemment ce qu'il en était concernant son père et sa soeur, ce qu'ils étaient allé faire (en somme, qui est-ce qu'ils étaient allés voler ou arnaquer, pour cette fois), songeant dans la foulée qu'elle espérait aussi que ce n'était pas trop dangereux, même si au bout du compte, ils étaient toujours pljuus ou moins en danger. C'était leur quotidien. Ils agissaient en dehors de la loi, de la décence et de la morale, il fallait bien évidemment que ça leur retombe dessus, à un moment ou à un autre.

-Pourquoi tu l'as pas accompagnée ?
se hasarda-t-elle tout de même à demander tout en se demandant si elle avait effectivement raison de poser une telle question, si ce ne serait pas trop demandé, si elle n'allait pas l'interpréter de la mauvaise manière.

Elle avait juste envie d'éloigner le sujet autant que faire se pouvait de sa propre personne, si du moins cela pouvait bien être possible. Rien ne le garantissait complètement, évidemment. Mais quoi qu'il en soit, la question était lâchée, ce n'était pas comme si elle pouvait la reprendre dans tous les cas.







code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Peuple10
Mathilde Thénardier
Messages : 63
Date d'inscription : 19/02/2019

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Re: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitimeDim 19 Mai - 10:46

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La Thénardier n’était pas spécialement enjouée à l’idée d’être seule avec sa fille. Bien évidemment, et malgré tout, elle restait sa fille, mais elles n’avaient pas vraiment une relation très fusionnelle. Pourtant, les choses allaient bien lorsqu’elle était encore enfant, lorsqu’ils étaient encore à Montfermeil. Mais les choses avaient bien changé depuis, et ils ne pouvaient pas se permettre de perdre du temps dans le sentimentalisme. Le temps c’est de l’argent. Et ils manquaient cruellement d’argent.

Elle espérait que son mari et leur gamine arrivent à ramener quelques sous, parce que là, ça commençait vraiment à devenir critique. Déjà que ça l’était, ils avaient besoin d’argent et vite. Ils vivaient complètement dans la misère, et la mère de famille commençait à n’en plus pouvoir. Elle tentait pourtant de changer les choses, mais ce n’était pas suffisant. Ça ne l’était jamais. Ce qu’ils gagnaient était immédiatement dépensé, et leur situation restait la même.

La Thénardier gardait tout de même l’espoir que les choses changent, que les choses redeviennent comme elles l’avaient été par le passé. A l’âge d’or des Thénardier, avant que l’autre gamine de Cosette et son protecteur ne viennent tout détruire. Elle ne cesserait jamais de leur en tenir rancune, et si jamais elle mettait la main sur l’un ou l’autre, elle ne manquerait pas de vouloir obtenir réparation. Mais pour le moment, elle n’avait croisé ni l’un ni l’autre, ils n’étaient peut-être pas à Paris en même temps. Enfin, quoiqu’il en soit, elle espérait qu’Eponine n’ait pas trop manqué son coup. Elle avait peu d’espoir, surtout vue la mine de sa fille, même si elle avait toujours une mine piteuse et désespérée, mais sait-on jamais.

-Pourquoi tu l'as pas accompagnée ?

Elle était bien curieuse. Elle ne savait pas si elle cherchait quelque chose, ou si elle voulait juste causer. Mathilde n’était pas trop de mauvaise humeur, c’était une chance pour elle. Mais il ne faudrait pas non plus qu’elle prenne cela pour une habitude, et qu’elle se mette à piailler sans raison dès que l’envie lui en prenait.

Sans doute aurait-elle préféré que ses deux parents soient absents, et qu’elle puisse être seule avec sa sœur. Mais le couple Thénardier ne laissait pas leurs filles seules, on ne savait jamais ce qu’il pouvait se produire, alors ils préféraient faire les choses ainsi. C’était une mesure de sûreté.

« Parce qu’il avait besoin de ta sœur. Pourquoi, t’es déçue ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 1950
Date d'inscription : 07/02/2015

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Re: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitimeDim 19 Mai - 11:11


Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre
L

a réponse de sa mère n'était pas vraiment satisfaisante aux yeux de Ponine, mais en même temps, elle ne s'attendait pas vraiment à atre chose. Même si elle s'était autorisée un semblant de curiosité, elle savait que cette dernière avait forcément ses limites, et qu'il fallait qu'elle l'accepte, ne lui en déplaise. Les choses se passaient selon les règles des Thénardier, et si l'on voulait y survivre, il fallait l'accepter et se taire, c'était comme ça. La jeune femme n'était pas satisfaite de sa vie, elle n'était pas satisfaite de cet instant, elle ne serait jamais satisfaite de rien, mais c'était comme ça.

C'était comme ça et elle avait tout intérêt à faire profil bas sans se plaindre. Alors soit, son père et sa soeur n'étaient pas là, et quand bien même Ponine n'aimait pas savoir sa soeur toute seule avec le paternel, elle appréciait égoïstement que ce soit elle qui se coltine la mère en cet instant. Pas qu'elle soit un cadeau non plus, mais elle éviterait plus faciement la violence gratuite d'un parent mécontent si c'était auprès de lui qu'elle se trouvait. Encore qu'il ne fallait sûrement pas aller trop vite en besogne non plus, ni présumer de rien.

-Non, bien sûr que non, répondit vivement Ponine, qui ne voulait surtout pas laisser entendre le contraire, quand bien même c'était peut-être un peu trop évident en fin de compte. J'me posais la question, c'est tout.

Non, ce n'était pas tout. Bien sûr que Ponine était déçue. Quel soulagement ça aurait été que de rentrer chez elle et de se rendre compte qu'il n'y avait personne ! Bien sûr, elle serait restée dans l'attente inquiète de leur attente, et cette appréhension ne s'assimilerait pas tout à fait à un sentiment agréable, mais tout de même, elle se sentirait bien, juste un peu, un tout petit peu. Une fraction d'instant. Il ne fallait pas y compter. Ni s'attarder sur des supputation. C'était comme ça, elle n'avait pas eu gain de cause, elle n'avait plus qu'à faire avec.

-Tu sais c'qu'ils sont allés faire ?


Là, elle posait peut-être un peu trop de questions, mais tant pis, elle s'y risquait tout de même. Tant qu'on parlait d'eux, on ne s'attardait pas sur elle. Et puis, cela pouvait lui donner une petite idée du répit qu'il lui restait avant le retour forcément fracassant du géniteur.





code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Peuple10
Mathilde Thénardier
Messages : 63
Date d'inscription : 19/02/2019

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Re: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitimeMer 10 Juil - 10:24

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La Thénardier trouvait sa fille bien curieuse, et elle se demanderait presque si cela ne cachait pas quelque chose. La mère de famille n’était pas vraiment quelqu’un de posé et sage, elle doutait de tout et de tout le monde, parce qu’elle évoluait dans un monde d’escroqueries et de magouilles, elle était habituée à tromper les gens, alors il était normal qu’elle se méfie de son côté. Même s’ils avaient initié leurs filles à cela, déjà elles n’étaient pas très douées, et ce n’étaient pas elles qui réussiraient à les avoir. Mais elle se demandait tout de même si Ponine n’avait pas quelle qu’absurde idée en tête.

Peut-être qu’elle se trompait, et que sa fille voulait juste en savoir plus sur la situation, mais bon, elle ne voyait pas en quoi cela pouvait vraiment l’intéresser. Ils n’étaient pas du tout une famille soudée, loin de là. Enfin, elle avait tendance à penser qu’elle et Alphonse étaient sur la même longueur d’onde, et qu’ils s’étaient vraiment trouvés, mais ils n’étaient pas fusionnels avec leurs enfants. Ils ne se souciaient pas les uns des autres, ils tentaient juste de survivre, et tentaient de le faire ensemble, parce qu’ils avaient plus de chances ainsi.

-Non, bien sûr que non. J'me posais la question, c'est tout.

Elle ne savait pas si elle devait la croire ou non. Elle pensait bien qu’Eponine aurait été davantage heureuse si elle était restée seule avec sa sœur. Mais les parents Thénardier faisaient en sorte de ne pas avoir à s’absenter tous les deux en même temps, on ne savait jamais ce que les filles pourraient commettre comme erreurs, elles étaient capables d’en faire beaucoup. Alors non, ils ne les laissaient pas seules, ou alors très rarement. Et la femme préférait que les choses soient ainsi. Au moins son mari pourrait surveiller Azelma, et elle surveillerait Eponine. Pour sa part, elle trouvait qu’elle avait la meilleure partie. Ponine était plus dégourdie, et plus facile à vivre que sa sœur.

-Tu sais c'qu'ils sont allés faire ?

Elle haussa un sourcil, décidément, elle était bien curieuse. Mais ce n’est pas pour autant que la Thénardier allait lui donner ses réponses. Déjà parce qu’elle-même n’était pas au courant de tous les détails, Alphonse était resté assez évasif et concis, et ensuite parce que Ponine ne devrait pas poser autant de questions sur les autres, alors que son travail n’était pas irréprochable, et c’était bien dommage.

« Non, sont partis pour affaire c’est tout. T’es bien curieuse aujourd’hui. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 1950
Date d'inscription : 07/02/2015

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Re: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitimeMer 10 Juil - 17:56


Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre
P

onine, dans le fond, savait très bien qu'elle devrait garder ses questions pour elle, qu'elle agravait peut-être son cas en faisant preuve de trop de curiosité, mais elle n'avait pas pu s'empêcher de se demander... de s'interroger... Elle voulait savoir combien de temps il lui restait avant de supporter la présence de son paternel, et puis, savoir ce qu'ils étaient allés faire ça l'aurait aussi rassurée concernant Zelma et ce qui avait bien pu lui être demandé. Mais non, elle ne serait pas exaucée, de toute évidence... Elle n'avait plus qu'à ronger son frein, à prendre son mal en patience. Avec un peu de chance, ils ne rentreraient pas avant la nuit tombée, et elle pourrait prétendre dormir au moment de leur retour ? Quoique si son géniteur voulait y aller de ses remontrances, la tirer hors de ses draps ne lui poserait pas spécialement de problème quoi qu'il en soit.

La seule réponse qu'elle obtiendrait, donc, c'était que le père et la fille étaient partis pour affaires. Autant dire que ça voulait absolument tout et rien dire, comme réponse. La jeune femme était bien incapable de savoir quoi en penser. Tout pouvait être qualifié d'affaires quand il était question des Thénardier, et ces affaires n'étaient jamais honnêtes et elles comportaient toujours une part de danger plus ou moins grande. Dans le fond, puisque la Thénardier ne lui répondrait pas, mieux valait juste... laisser couler. Ce n'était pas simple, mais c'était la chose à faire dans tous les cas. Alors elle baissa les yeux quand sa mère constata sa curiosité, ce que la jeune femme avait du mal à ne pas considérer comme un reproche. Elle allait garder sa langue dans sa poche. Et donc, cette soirée risquait d'être fort silencieuse. Ce n'était pas forcément si mal, mais certains silences étaient plus insupportables que de creuses discussions.

-N... non, pas du tout,
répondit Ponine, mal à l'aise, sans être sûre d'être vraiment convaincante. Qu'elle soit curieuse, cela se voyait, mais elle ne voulait pas laisser à sa mère l'occasion de s'interroger sur les motifs de cette curiosité, même si elle les devinait sans doute très bien, en réalité. Je faisais juste la conversation, c'est tout, se justifia-t-elle simplement.

Elle fut tentée d'ajouter un "mais si vous n'avez pas envie de m'entendre parler, je me tais"... mais ce serait prendre des risques inutiles.





code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Peuple10
Mathilde Thénardier
Messages : 63
Date d'inscription : 19/02/2019

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Re: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitimeDim 18 Aoû - 0:30

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La Thénardier trouvait Eponine bien curieuse. Ce n’était pas si anormal que cela, mais elle n’était pas spécialement bavarde dans tous les cas, surtout quand Alphonse était dans les parages d’ailleurs. Mais étant donné qu’il n’était pas là, et que son épouse n’avait aucune idée de quand il allait rentrer, cela avait probablement le don de délier la langue de la jeune fille. Ou bien cela n’avait aucun rapport, et cela cachait autre chose, mais la mère ne saurait dire quoi. Bon peu importe, au fond, si Ponine voulait parler, elle le pouvait, mais disons qu’elle était un peu agacée de devoir répondre à toutes ses interrogations. D’autant plus qu’elle n’avait pas la réponse à tout ce qu’elle demandait. Son père avait été très bref quand il lui avait dit qu’il partait avec Azelma, et il ne s’était pas montré exhaustif, il n’était pas non plus entré dans les détails, donc Mathilde n’avait pas grand-chose à dire à sa fille à ce sujet.

Enfin, ce n’était peut-être pas plus mal, de l’entendre parler un peu, plutôt que de rester dans le silence pendant un trop long moment. La femme n’avait rien contre le silence, même si elle y était peu habituée au final, mais c’est vrai qu’un peu de calme ne faisait jamais de mal. Et puis, ce n’était pas comme si sa fille déblatérait à n’en plus rien comprendre, elle se contentait de poser des questions, trop de questions, mais ce n’était rien de grave. Mais la Thénardier se demandait tout de même si ses questions ne cherchaient pas une réponse précise, étant donne qu’elles abordaient toutes le même thème, c’était une possibilité. Mais elle se faisait peut-être des histoires pour rien. Après tout, avec le « métier » qu’ils exerçaient, il en fallait très peu pour virer dans la paranoïa.

-N... non, pas du tout. Je faisais juste la conversation, c'est tout.

Bon, elle pouvait lui laisser le bénéfice du doute. Elle n’allait de toute façon pas passer la soirée là-dessus. Surtout qu’elles venaient d’arriver chez elle. La masure qui tenait debout par on ne sait quel miracle, mais au moins, c’était debout, c’était déjà ça. Leur demeure ne payait pas de mine, c’était certain, mais ils n’avaient pas les moyens d’avoir autre chose. Au moins, ils n’étaient pas à la rue, c’était déjà ça.

« Eh bien, si tu veux causer ma fille, causons donc. Voyons un peu si ta journée a été bien rentabilisée. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 1950
Date d'inscription : 07/02/2015

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Re: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitimeDim 18 Aoû - 9:47


Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre
É

ponine ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même. Ce qui arrivait était entièremenet de sa faute. Il aurait suffi qu'elle se la ferme et reste dans son coin, peut-être, pour échapper du moins un temps, le temps de l'absence du paternel, à la conversation qu'elle n'avait pas eu envie d'avoir. Mais tout en sachant se taire, Ponine était bien souvent incapable de se la fermer. Et ça, c'était clairement à son désavantage, surtout maintenant.

C'est pas non plus que ça la dérangeait complètement de parler avec sa mère, ce n'était même pas le cas du tout, parce que dans le fond, même si leur vie misérable n'autorisait que peu d'accalmies et de moments de bonheur, ça restait tout de même sa mère, et à certains mooments, bénis et fugaces, et pourtant bien réels, elle avait le sentiment que sa génitrice l'aimait au moins un peu. Mais elle l'aimerait sans doute moins qu'un peu en constatant à quel point elle avait été peu productive, en l'occurrence. Ce n'est pas qu'elle avait ménagé son temps et ses efforts, pourtant, mais le résultat était là quand même. Et le résultat, c'était pas de résultat.

Ponine baissa les yeux. Dans des moments comme celui-là, c'était bien tentant de mentir, dans l'espoir, par exemple, de voir briller dans les prunelles de sa mère une lueur qui ressemblerait à celle qui illumine les regards quand on est fier d'autrui. Mais ça n'arriverait pas, ce n'était pas le genre de mensonge qu'elle pouvait faire à la légère en espérant qu'on ne s'en apercevrait pas plus tard. Y aurait des indices beaucoup trop clairs de son incompétence crasse. C'était pas une chose qu'elle pouvait se permettre. Alors elle allait essayer du moins d'enrober un peu le récit, pour pas se donner l'air de la pire des incapables. Pas une tâche facile selon Ponine. Elle s'imaginait maligne et débrouillarde, mais quand l'échec frappait à la porte, elle était tout de même la première à se blamer, encore et encore.

-J'suis allée livrer toutes les lettres que papa il m'a d'mandé que j'livre. Y avait de sacrés zosiaux dans l'tas, j'crois pas que ça les a convaincus. Y en a un qui a dit qu'il allait y réfléchir, quand même.


Donc bref, elle s'était ratée, mais en même temps, elle avait rempli sa part de la mission, c'était pas de sa faute, à elle, si le reste du plan n'avait pas fait mouche. Mais on serait capable de le lui reprocher quand même.






code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde Empty
Message#Sujet: Re: Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde   Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui ne veut point obéir à sa mère, obéira à la marâtre | Eponine & Mathilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» valeur en point
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]
» mes créations au point compté
» La goutte d'eau qui fait déborder le vase (pour qui veut)
» « Le premier point dans un ménage, c’est la cuisine. » Patin ♠ Amadeus & Matvei

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: La ville lumière :: Les grandes places-