Partagez
 

 Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 2041
Date d'inscription : 07/02/2015

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeMar 21 Mai - 20:34


Les frontières à ne pas franchir
D

e Paris, depuis que les Thénardier - ou du moins les Jondrette selon les croyances publiques - s'y étaient installés, Ponine pensait bien avoir exploré les confins et les tréfonds. Des beaux quartiers aux lieux les plus misérables, il y avait toujours fort à faire, des lieux idéaux pour trousser quelques richards, d'autres bien pratiques quand on avait la police montée aux trousses... Parmi ces lieux-là, les égouts, qu'une donzelle de son âge, ou n'importe quel être humain d'ailleurs, ne devrait jamais avoir à visiter... et pourtant, combien de fois avait-elle déjà mis les pieds dans des bas-fonds empestant la mort, répugnants, dégoûtants... ? Un nombre incalculable et tel qu'on pouvait tenir pour miraculeux le fait qu'elle s'en soit tirée sans quelques maladies virulentes qu'on pouvait aisément se choper dans ce genre de situations.

Cette fois-ci, peut-être ?... Elle ne l'espérait pas, bien sûr, mais sait-on jamais. Que faisait-elle donc dans cet endroit ? Évidemment, elle ne l'avait pas choisi, mais le paternel avait insisté, pendant que lui-même était occupé à toute autre affaire. On appelait ça, partir à la pêche. Ou du moins, le père Thénardier l'appelait ainsi. Ponine, elle, appelait surtout ça remuer la crasse et les immondices... mais parfois, elle devait bien reconnaître que c'était payant. Dingue, ce que tous ces bonnes gens pouvaient abandonner à la merci des égouts. Des bijoux, quelques piécettes, parfois, et à certains autres moments, même, des surprises d'une autre envergure. Enfin, cette fois, la pêche n'était pas franchement glorieuse, elle n'avait rien trouvé d'intéressant, et la seule pensée qui lui venait à l'esprit était qu'elle tuerait pour pouvoir prendre un bain, ce qui n'était pas prêt d'arriver. Fouinant autour d'elle, les yeux plissés à cause de l'obscurité, elle était affairée à sa tâche quand une forme au loin attira son attention.

Une forme humaine. Ponine retint son souffle. Difficile, à cette distance, de distinguer les traits du manants, mais elle ne voulait pas s'en donner l'occasion. Elle courut aussi vite que pouvaient la porter ses jambes frêles et s'extirpa hors des lieux, goûtant par la même occasion un air un peu moins vicié, encore que difficilement supportable. Elle prit une grande inspiration, puis une autre... Il fallait qu'elle s'en aille. Mais après quelques pas seulement, elle se retrouva nez à nez avec un homme qui la dépassait de plusieurs têtes. Etait-ce l'homme des égouts ? Difficile à dire. En revanche, ce qu'il lui semblait lire dans le regard de cet homme, c'est qu'elle n'était pas la bienvenue. Elle venait de poser un pied à la frontière d'un repère dont elle ignorait tout, et il pourrait bien lui en coûter. Figée face à cet homme. Elle restait là sans rien dire ni savoir quoi faire. Inutile...






code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Artist10
Clopin Trouillefou
Messages : 45
Date d'inscription : 20/05/2019

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeVen 12 Juil - 22:10

Les frontières à ne pas franchir
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La journée n’avait pas été fructueuse, c’était le moins qu’on puisse dire. C’était des choses qui arrivaient, un peu trop souvent, mais bon, c’était comme ça. Clopin avait fait de son mieux pour tenter de distraire les passants, de les amadouer avec sa voix et sa musique afin qu’ils lui donnent quelques piécettes, mais peu avaient été très attentifs à sa performance. Son égo en était tout de même touché, parce que Clopin demeurait un très bon chanteur et un très bon musicien, mais la chance n’était pas avec eux. On comptait dans les rues de Paris plus de mendiants que d’aristocrates, la misère était à chaque coin de rue. Clopin n’irait pas dire que les gitans étaient démunis, ils réussissaient à vivre plus ou moins correctement, mais ce n’est pas pour autant que les choses étaient simples pour eux.

Enfin bon, quoiqu’il en soit, c’était chacun sa merde. Clopin n’allait pas s’occuper de tout le monde. Seuls les gitans étaient sous sa responsabilité, et d’ailleurs, il ne lui manquait plus que de rejoindre la cour des miracles. Mais il avait été festoyé avant, enfin, si on pouvait dire cela comme ça. Clopin avait beau avoir de lourdes responsabilités, il était également un homme dans la fleur de l’âge, encore engaillardi par la jeunesse et il aimait profiter des bonnes choses. A savoir le vin, les femmes, quelques hommes aussi parfois… il ne faisait pas vraiment la différence. Mais il avait parfois besoin d’oublier qu’il était roi, qu’il était chef, pour avoir un comportement normal pour un homme de son âge. En tout cas, et même si sa journée n’avait pas rapporté les bénéfices espérés, Clopin était de bonne humeur, lorsqu’il prit le chemin de la cour des miracles, sifflotant quelques airs de chansons paillardes connues.

Il entra souplement dans les égouts et marcha tranquillement, prenant tout de même garde à ne pas être suivi. L’entrée de leur repère, et leur repère tout court devait rester secret. Personne ne ressortait vivant de la cour des miracles, à moins d’en faire partie. La seule exception avait été Gringoire, mais ce dernier avait eu la main d’Esmeralda, ce qui ne faisait pas vraiment plaisir à Clopin, mais bon, ce n’était pas comme s’il autorisait ce pseudo poète à la toucher. Jamais. Clopin avait pourtant conscience qu’Esmeralda n’était plus une enfant, qu’elle était devenue une femme, et pas n’importe quelle femme. Sa beauté en éblouissait plus d’un, et Clopin trouvait également qu’elle pourrait faire pâlir des reines et des princesses. Mais ce n’est pas pour autant qu’il comptait laisser les hommes l’approcher, il continuerait de la protéger, et des hommes encore plus. Perdu dans ses pensées, ses pas étaient automatiques, et il fut un peu surpris de se retrouver nez à nez avec une jeune femme, qui ne faisait pas du tout partie de sa communauté. Il la détailla, dans la semi-pénombre, se demandant ce qu’elle faisait ici, et prenant immédiatement une attitude méfiante.

« Tu es perdue ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 2041
Date d'inscription : 07/02/2015

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeVen 12 Juil - 23:45


Les frontières à ne pas franchir
T

andis qu'elle retenait son souffle, figée dans la pénombre, elle pouvait encore prétendre qu'on ne l'avait pas vue, espoir vain, mais qui l'arrangerait très largement, ne nous en cachons pas. Elle aimerait pouvoir jouer les statues jusqu'à ce que cet homme mystérieux s'en aille et l'autorise à respirer de nouveau. Alors elle quitterait cet endroit et ferait mine de n'y avoir jamais mis les pieds. Mais non, l'homme l'avait bien évidemment remarqué, et il lui adressa finalement la parole.

Les mots qu'il lui adressa lui firent froid dans le dos. Pourtant, c'était trois fois rien. C'était même rien du tout, en réalité, et elle aurait pu faire face à discours beaucoup plus tranchant et chargé d'une bien plus grande animosité. Ca pouvait encore évolué, elle le savait, mais si elle gardait ce qu'il lui restait de sang froid et prenait sur elle, peut-être que tout se passerait bien, peut-être qu'il la laisserait partir sans insister. Elle n'avait pas beaucoup d'autres choix de toute manière. Elle ne pouvait pas rester là et ne rien répondre en prétendant être une sculpture de sel. Pour son propre bien, il était préférable qu'elle parle.

-Je... oui,
dit-elle dans un hochement de tête, mal à l'aise.

Ce n'était pas vraiment un mensonge, après tout. Elle ne savait pas précisément où elle se trouvait, et elle était loin de se sentir autre chose qu'égarée, pour l'autre. Elle apprécierait qu'on l'aide à retrouver son chemin... d'un autre côté, elle ne savait pas si elle devait vouloir compter sur le soutien de l'homme qui lui faisait face. Il n'avait eu aucun mot ou geste déplacé, mais vu les circonstances, elle restait sur ses gardes, espérant qu'elle serait capable de prendre ses jambes à son cou si jamais la situation dégénérait... Rien ne disait que ça arriverait, mais force lui était d'y penser.

-Où est-ce qu'on est ?
demanda-t-elle d'un ton hésitant.

Il y avait des questions qu'il valait peut-être mieux ne pas poser, et il était bien possible qu'elle s'en tirerait à meilleur compte en ne posant aucune question et en se contentant de tracer sa route. Mais les mots avaient été prononcés. Tant pis.





code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Artist10
Clopin Trouillefou
Messages : 45
Date d'inscription : 20/05/2019

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeDim 18 Aoû - 22:31

Les frontières à ne pas franchir
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Clopin était sur le qui-vive, ce qui était plus que normal. Après tout elle était proche de l’entrée de la cour des miracles, et cela ne l’enchantait pas. Peut-être était-ce là un pur hasard, ou peut-être pas. Peut-être qu’elle n’était pas seule non plus, Clopin restait attentif à toutes les possibilités. Mais quoiqu’il en soit, il la gardait à l’œil pour le moment. Il ne savait pas qui était cette jeune fille, il ne l’avait jamais vue, même si en soit, avec cette pénombre on n’y voyait pas clair, mais bon.

Quoiqu’il en soit, et qui qu’elle puisse être, il n’aimait pas la savoir si près de la cour des miracles. Il ne savait pas du tout qu’elle était une amie d’Esmeralda, mais même en sachant cela, elle n’était pas admise chez eux. C’était pour leur bien à tous. Leur repère devait rester secret, c’était comme ça. En tout cas, il était bien décidé à découvrir ce qu’elle fabriquait dans les égouts de Paris. Elle pouvait être là pour diverses raisons, mais Clopin était tout de même curieux. Rien ne garantissait qu’elle lui dise la vérité, certes, mais en général, il était assez bon pour débusquer les menteurs, parce qu’il était lui-même très bon menteur.

-Je... oui.

Clopin la toisa du regard durant quelques instants, sans rien dire. Cette fille s’était peut-être réellement perdue, mais cela ne lui disait pas vraiment ce qu’elle était venue faire des les égouts dans un premier temps. Certes, il ne lui avait pas posé la question, pas encore, mais cela ne l’empêchait pas de s’interroger. Peut-être qu’elle cherchait quelque chose, ou quelqu’un, qu’elle avait cherché à se cacher, à fuir, mais elle ne semblait pas être en fuite, donc bon… c’était tout de même curieux, et Clopin adorait assouvir sa curiosité.

-Où est-ce qu'on est ?

Clopin pourrait lui répondre la vérité, lui donner sa position exacte, parce qu’il connaissait les égouts de Paris sur le bout des doigts, mais il n’en avait pas envie. Surtout qu’ils étaient trop proches de la cour des miracles, et il ne serait pas bon qu’elle sache exactement où ils étaient. Et puis, c’était à lui de poser les questions, c’était en quelque chose son territoire ici, même si elle ne pouvait pas le savoir évidemment.

« Dans un endroit dangereux, mais rassure toi, je ne compte pas te faire de mal. Qu’est-ce qu’une jolie fille comme toi vient faire par ici ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 2041
Date d'inscription : 07/02/2015

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeLun 19 Aoû - 16:43


Les frontières à ne pas franchir
U

n endroit dangereux, vraiment ? Voilà qui n'avait rien pour la rassurer. Bon, en même temps, elle se doutait qu'elle ne se trouvait pas à l'endroit le plus accueillant de Paris. Elle s'était égarée, et elle reconnaissait les lieux les moins fréquentables, même si elle n'avait jamais mis les pieds ici. Elle les fréquentait souvent, ces lieux peu fréquentables, cela ne devait pas forcément beaucoup la changer. Malgré tout, elle ne se sentait pas à son aise ni dans son élément, elle ressentait que tout pourrait bien être susceptible de lui arriver, et elle n'aimait pas cela du tout...

Autant que la compagnie de ce jeune homme dont elle ne parvenait pas encore à jauger la sincérité et l'honnêteté des intentions. Il avait beau lui assurer qu'il ne comptait pas lui faire de mal, elle n'était pas convaincue de devoir le croire... Elle n'était pas naïve, elle n'avait pas le luxe de pouvoir l'être avec la vie qu'elle menait, alors ce n'était pas sous le prétexte qu'on lui disait de ne pas se méfier qu'elle se méfiait moins en fin de compte. Et quand on la qualifiait de "jolie fille", elle se méfiait d'autant plus... elle n'était pas réellement convaincue que ça puisse être considéré comme un bon signe.

Mais elle attendait de voir. Peut-être était-il un simple charmeur. S'il la trouvait belle, dans tous les cas, c'est qu'il devait trouver toutes les filles jolies... parce que Ponine se savait objectivement... pas laide certes, mais pas agréable non plus. Faut dire qu'elle n'avait réellement ni le temps ni les moyens de se pouponner. Elle laissait ça aux dames de la haute, qui pour leur part pouvait se permettre ce genre de luxe qui restaient hors de sa portée... et qu'elle leur enviait, parfois.

-Je cherchais quelque chose à grailler,
choisit-elle de répondre, plus ou moins sincèrement. Elle préférait ne pas faire un long exposé sur les méthodes appliquées par les Thénardier pour s'enrichir dans la mesure du possible (ce qui revenait à pas grand-chose), dans tous les cas, les quelques francs récoltés servaient bel et bien à manger à la fin de la journée. Ou pas. En fin de compte, ça n'avait servi à rien du tout, clairement. Et je suis pas si jolie, ajouta-t-elle alors, même s'il n'y avait rien de nécessaire du tout de le fait de le préciser.





code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Artist10
Clopin Trouillefou
Messages : 45
Date d'inscription : 20/05/2019

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeMer 30 Oct - 20:18

Les frontières à ne pas franchir
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Clopin n’était pas vraiment ravi de voir quelqu’un aussi proche de la cour des miracles, il n’allait pas dire le contraire. Mais bon, cette fille ne semblait pas trop savoir où elle était vraiment, ou alors elle cachait très bien son jeu, il allait dans tous les cas, s’assurer qu’elle n’aille pas plus loin dans la direction du repère des gitans. Il ne comptait pas lui faire de mal, ce serait totalement inutile. Même si en soit, il n’était pas sûr que quelqu’un cherche cette fille si jamais elle venait à disparaître. Mais bon, il ne voyait pas l’intérêt de s’attaquer à elle, là tout de suite. A moins qu’elle ne lui donne une bonne raison.

Mais bon, au-delà de ça, même si sa présence ici n’avait aucun rapport avec les gitans, il voulait tout de même savoir pourquoi elle s’y trouvait. Par curiosité, parce qu’il aimait bien tout savoir, et parce que ce n’était pas si commun de trouver des gens ici-bas. Peut-être y en avait-il plus qu’il ne le pensait, peut-être que cette fille venait ici souvent, allez savoir. Quoiqu’il en soit, il ne la laisserait pas repartir tout de suite, pas avant de savoir tout ce qu’il voulait savoir. Il devait veiller sur les siens, mais il pouvait prendre le temps de faire connaissance, en quelque sorte.

Il ne prendrait pas non plus le thé, mais les nouvelles connaissances pouvaient toujours servir. Même si vu la situation, elle ne pourrait pas vraiment servir à sa cause, mais bon, ce n’était pas très grave. Pour le moment, il voulait surtout entendre ce qu’elle avait à dire pour sa présence ici. Et il ne comptait pas lâcher l’affaire, quoiqu’il en soit.

-Je cherchais quelque chose à grailler. Et je suis pas si jolie.

A manger ici ? Eh bien elle avait de l’espoir, ou des goûts alimentaires particuliers. En tout cas, elle était bien menue, alors cela pouvait se tenir, mais il gardait tout de même une part de méfiance, parce que c’était son rôle, et qu’il ne voulait prendre aucun risque. Quant au fait qu’elle soit jolie ou non, elle n’était pas la plus belle fille au monde certes, parce qu’il avait déjà un modèle féminin bien arrêté avec Esmeralda, mais elle n’était pas non plus laideronne, loin de là.

« Ici ? Tu dois être plus qu’affamée alors. J’en ai vu des plus belles que toi, mais des plus laides aussi. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 2041
Date d'inscription : 07/02/2015

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeMer 30 Oct - 20:48


Les frontières à ne pas franchir
P

onine préféra ne faire aucune remarque quand son interlocuteur observa que si elle cherchait vraiment à se nourrir ici, elle pouvait toujours mourir de faim ici, sans doute. Dans tous les cas, la jeune femme avait faim constamment quoi qu'il en soit. Elle ne connaissait pas spécialement le sentiment de satiété, ou ne l'avait en tout cas pas ressenti depuis belle-lurette, mais elle ne pensait pas que ça ait grande importance aux yeux de son interlocuteur. Tout comme son opinion sur son physique n'avait pas spécialement d'intérêt. Sans doute qu'il y en avait des plus moches qu'elle. Et c'était évident aussi qu'il y en avait de plus belles également.

Mais au final, ça n'avait pas grande importance, parce que la jeune femme, quoi qu'il en soit, ne comptait pas particulièrement après sa beauté, elle avait compris depuis bien longtemps qu'on ne la trouverait pas attirante, et c'était ainsi. Certes, elle aurait voulu être capable de plaire, avoir le même joli minois que la belle Cosette... plaire à Marius, surtout, mais la vie était ainsi faite, et elle ne pouvait corriger sa posture.

-Vous m'en direz tant,
se contenta-t-elle de répondre.

Elle ne savait pas vraiment sur quel pied danser avec son interlocuteur... elle ne savait pas si elle devait s'inquiéter de cette personne ou simplement y trouver un homme avec qui elle pouvait converser, et qui pouvait potentiellement se montrer vigilant et bienveillant envers elle. Elle savait qu'il était préférable de rester sur ses gardes dans tous les cas. Mais puisqu'elle en était là, et au point où elle en était, elle se disait qu'elle pouvait bien essayer d'y aller au culot, ou en tout cas tenter.

-Vous vous auriez pas quelque chose à se mettre sous la dent pour une fille pas trop belle ni trop moche ?


Elle avait faim, et même si elle n'avait pas forcément envie de se retrouver embarquée dans elle ne savait quelle situation déplorable parce qu'elle n'aurait pas fait preuve d'aucune prudence, elle se disait qu'elle pourrait peut-être trouver une situation de replis si la réponse qui devait lui être donnée n'était pas celle qu'elle espérait. Et dans le cas contraire, eh bien, peut-être que la chance lui sourierait au moins un peu, qui sait ? Ce n'était pas une certitude, mais ça ne coûtait rien de l'envisager.




code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Artist10
Clopin Trouillefou
Messages : 45
Date d'inscription : 20/05/2019

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeDim 29 Déc - 12:35

Les frontières à ne pas franchir
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Clopin ne savait pas encore quoi penser de la jeune fille. Il ne savait pas s’il devait la croire. Certes, elle ressemblait vraiment à une fille qui avait faim et qui cherchait désespérément à manger, mais elle pouvait tout de même être une espionne, venue chercher l’emplacement de la cour des miracles. Cela s’apparentait peut-être à de la paranoïa, mais Clopin était déjà à moitié fou, et rien ne comptait plus que protéger les gitans. C’est bien pour cela que tous ceux qui pénétraient illégalement sur leurs terres se voyaient tués. La curiosité était un très vilain défaut. Et mortel dans ce cas-là en plus.

Même si elle ne cherchait pas la cour des miracles, il serait dommage qu’elle la trouve par hasard. Parce que Clopin ne tuait pas les gens pour le plaisir, encore que, il trouvait parfois cela amusant, mais elle, il n’avait pas spécialement envie de la tuer, alors il vaudrait mieux qu’elle remonte à la surface dans pas trop longtemps, pour sa propre sécurité. Ce n’était pas toujours simple, d’occuper le poste de Clopin, mais il ne le laisserait à personne d’autre que lui-même.

-Vous m'en direz tant.

Elle ne semblait pas vraiment convaincue, mais cela n’avait pas d’importance. Il n’avait pas forcément envie de débattre avec elle. Le fait est qu’il ne la trouvait effectivement pas magnifique, mais elle n’était pas hideuse non plus. Sous ses airs miséreux, elle était plutôt jolie, mais cela était aussi une affaire de goût. Qu’elle se trouve belle ou non, ce n’était pas bien important pour la situation présente à dire vrai.

-Vous vous auriez pas quelque chose à se mettre sous la dent pour une fille pas trop belle ni trop moche ?

Pas trop belle ni trop moche, mais qui ne manquait pas de souffle. Elle ne le connaissait pas, il avait peut-être de mauvaises intentions. Et puis, elle devrait faire attention à ses formulations, cela ressemblait presque à une proposition, un échange, et certains hommes comprendraient cela en premier. Mais Clopin ne pensait pas qu’elle lui propose cela, quoiqu’il en soit, il s’appliquait à surveiller que les gitans mangent, il ne pouvait pas non plus se charger des mendiants de Paris. Elle n’était peut-être pas une mendiante, il ne la connaissait pas, mais c’était pour dire.

« Tiens donc… Et pourquoi je ferai ça ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 2041
Date d'inscription : 07/02/2015

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeDim 29 Déc - 13:07


Les frontières à ne pas franchir
P

onine avait tout de même conscience de jouer avec le feu, elle savait qu'il s'en faudrait de peu pour qu'elle se retrouve dans une position inconfortable, et elle ne disposerait pas forcément des moyens nécessaires pour se défendre, mais elle avait faim, et elle ne pensait pas que cet homme lui veuille du monde. S'il avait voulu quelque chose de sa part, s'il l'avait voulue. Elle était seule, démunie, sur un territoire qui n'était pas le sien, il pouvait faire ce qu'il voulait d'elle, et même s'il ne lui donnait pas l'impression d'avoir le coeur sur la main, il ne lui avait fait aucun mal. Alors, autant dire que même si elle prenait des risques, elle estimait qu'ils pouvaient en valoir la peine...

D'autant plus s'ils pouvaient lui remplir l'estomac... et bon sang, elle avait sacrément faim. En même temps, ce n'était pas difficile que de l'affirmer, elle avait faim plus ou moins tout le temps. Mais elle n'obtiendrait visiblement pas son dû aussi facilement qu'elle le voudrait. En même temps, ce n'était pas surprenant. Elle était bien placée pour savoir que, dans ce monde, on n'a rien sans rien. C'était une philosophie que ses parents n'avaient pas oublié de lui inculquer très tôt dans son existence. Et le train de vie qu'elle avait mené dès lors avait confirmé cela.

Donc, il suggérait de lui donner quelque chose en échange, c'était du moins ce qu'elle comprenait. Sauf qu'elle n'avait rien à part elle-même, et elle-même ne valait pas grand-chose. Peut-être que sn corps pourrait sembler attirant à quelqu'un de vraiment affamé ou de pas trop regardant, pour certains, l'apparence importe vraiment peu. Mais elle n'avait pas envie de se vendre, et elle n'avait pas le sentiment non plus que l'homme avait envie de l'acheter pour une mie de pain.

-Parce que je connais des tas de gens, et qu'ils pourraient vous rendre riche, et parce que vous pourriez avoir pitié d'une pauvre fille comme moi, qu'a pas mangé depuis deux jours.

C'était bien faible, comme réponse, mais c'était toujours mieux, du moins seulon elle, que de ne rien répondre du tout.




code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Artist10
Clopin Trouillefou
Messages : 45
Date d'inscription : 20/05/2019

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeVen 31 Jan - 13:11

Les frontières à ne pas franchir
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Clopin n’avait aucune idée de ce qu’il pourrait faire de cette fille. Mais ce qui était certain, c’est qu’il était loin d’être une âme charitable, et qu’il n’était pas du genre à nourri les miséreux. Il avait déjà beaucoup à faire avec son peuple, et il n’allait pas prendre en charge tous les traînes patins du coin. Mais bon, elle avait au moins le mérite de ne pas être trop laide, et elle n’était pas non plus agressive avec lui. Mais cela ne voulait pas dire qu’il lui faisait confiance. Il ne lui faisait pas confiance. Il ne connaissait pas cette fille, et la sécurité de la cour des miracles passait avant tout. Elle ne la cherchait peut être pas, mais en ce bas monde, on n’était jamais trop prudent. Et Clopin était du genre à voir des ennemis et des dangers pour la cour des miracles absolument partout. Et il était certain que c’était avec raison.

Certes, cette fille n’inspirait pas la menace, de prime abord, mais on n’était jamais trop prudent, encore une fois. Il était partagé, pour une fois. Il ne savait pas s’il devait accéder à sa requête. Il n’était pas un marchand et il ne se trimbalait pas avec des sacs remplis de nourriture. Il avait bien une pomme et un bout de pain sur lui, mais cela l’ennuyait tout de même un peu de devoir partager son butin. Il l’avait volé tout seul, comme un grand, alors cela lui ferait un peu mal de devoir partager comme ça, gratuitement.

S’il lui avait demandé pourquoi il devait se montrer généreux avec elle, et pourquoi il devrait l’aider, il n’attendait pas de réponse convaincante de sa part, elle allait lui donner une réponse misérable, cherchant probablement à lui inspirer pitié. Ce qui n’avait aucune chance d’arriver, il fallait bien le reconnaître. Mais il était tout de même curieux de voir comment elle allait se débrouiller. Ce n’était pas du sadisme, juste de la distraction, pour lui en tout cas.

-Parce que je connais des tas de gens, et qu'ils pourraient vous rendre riche, et parce que vous pourriez avoir pitié d'une pauvre fille comme moi, qu'a pas mangé depuis deux jours.

Clopin ne put s’empêcher de rire. Il ne s’attendait pas du tout à cela. Il devait bien admettre qu’elle y mettait de la volonté, et de l’originalité. Cela ne voulait pas dire que il allait accéder à sa demande. Même si comme imaginé, elle avait invoqué la pitié, elle avait quand même tenté quelque chose d’autre. Ce qu’il fallait apporter à son crédit.

« Alors pourquoi ne leur demandes-tu pas de te rendre riche, hm ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 2041
Date d'inscription : 07/02/2015

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeVen 31 Jan - 19:06


Les frontières à ne pas franchir
P

onine savait bien que ses arguments étaient relativement faibles. Même très faibles, mais elle faisait ce qu'elle pouvait dans les circonstances présentes. Faute d'être crue par son interlocuteur, qui était définitivement moins crédule que la part des pigeons qu'elle plumait régulièrement, elle aiguisait au moins son intérêt, voire l'amusait, et peut-être que s'il la trouvait suffisamment culottée ou assez intéressante, il choisirait de la laisser au moins partir sans demander son reste, voire repartir avec de quoi se mettre sous la dent, peut-être... Elle y croyait moyen, mais le simple fait de rentrer chez elle indemne serait un très bon début en soi.

-Parce que j'vaux rien pour ces gens-là, j'sais pas parler, j'suis pas bien belle, et je suis jamais qu'une fille, après tout,
décréta-t-elle tout de même avec le plus d'aplomb possible.

L'avantage, c'est que dans l'énergie du désespoir, Eponine n'avait définitivement pas grand-chose à perdre. Et quand la jeune femme n'avait pas grand-chose à perdre, son réflexe était bien souvent d'y aller au culot. C'était une stratégie qui lui avait clairement été inculquée par ses parents, et si elle serait la dernière à les remercier pour leurs méthodes éducatives (surtout quand celles-ci impliquaient quelques coups de ceinture), elle avait au moins retenu ça grâce à eux. Quand ça voulait pas, il fallait savoir insister, et parfois, plus un mensonge est gros, mieux il passe. Dans tous les cas, tant qu'elle parlait et tant que son interlocuteur était prêt à l'écouter, elle avait semble-t-il un peu de répit. C'était un sursis qu'elle appréciait clairement, même s'il ne disait pas grand-chose de ce que serait sa situation ensuite.

Ceci dit, elle commençait à avoir bon espoir de s'en tirer à bon compte. C'était peut-être naïf de sa part (et Ponine n'était pas la dernière des naïves, il est vrai), mais elle se disait que si, vraiment, cet homme voulait s'en prendre à elle, ou pis en voulait après ses charmes si tant est qu'elle en possède, il serait déjà passé à l'offensive et n'aurait vu aucun réel intérêt à bavasser plus longuement. Elle supposait que c'était la curiosité voire une envie quelconque de se divertir qui poussait cet homme à l'écouter encore, alors elle tentait d'en jouer comme elle le pouvait.




code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Artist10
Clopin Trouillefou
Messages : 45
Date d'inscription : 20/05/2019

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeSam 29 Fév - 10:28

Les frontières à ne pas franchir
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Clopin était bien intrigué par cette jeune femme. Et il ne savait pas trop ce qu’elle essayait de lui faire avaler, mais c’était tout de même amusant de la voir tenter. Il ne croyait absolument pas à ses histoires. Elle connaissait des gens qui pouvaient le rendre riche, ben voyons. Très sincèrement, ce n’était pas lui qui croirait ce genre de choses. Clopin avait beau être un peu fou, il était tout de même lucide quand il était question de business, parce que cela influait directement sur les gitans et que Clopin avait le devoir de les protéger, et de veiller à leur développement, aussi bien économique que général.

-Parce que j'vaux rien pour ces gens-là, j'sais pas parler, j'suis pas bien belle, et je suis jamais qu'une fille, après tout.

Mais c’est qu’elle y croyait presque la petite. Clopin était presque tenté de la croire, tellement elle y mettait de la bonne volonté, mais non. Il ne mordait pas du tout à l’hameçon. En même temps, combien de chances y-avait-il pour que cela soit vrai ? Une quantité bien trop infime. Les gens miséreux ne connaissaient pas de gens très riches, sinon, ils ne seraient pas miséreux, c’était ce que Clopin voulait penser. Et lui, ne se considérait pas miséreux. Sans être un marquis, les gitans vivaient tout de même bien. Certes, ils vivaient beaucoup de larcins, mais quelle importance ? Ils comptaient dans leur famille, des personnes qui ramenaient quelques sous plus honnêtement, comme Esmeralda, mais Clopin ne voyait pas sa belle commettre un jour un crime, quel qu’il soit.

En tout cas, il devait bien donner au crédit de cette jeune femme, qu’elle avait une façon bien singulière de faire la manche. En même temps, la situation était singulière aussi. Clopin ne pensait plus qu’elle soit venue guetter l’entrée de la cour des miracles, puisqu’elle n’en avait pas parlé une seule fois, et qu’elle semblait sincère dans ses propos. Et Clopin s’y connaissait vraiment en mensonges. Elle devait vraiment chercher quelque chose à manger, la pauvre. Mais bon, Clopin ne pouvait pas prendre en charge tous les sans le sou de Paris, encore que… celle-ci pourrait lui servir à quelque chose. Mais bon, c’était une autre question.

« Je te semble si dans le besoin que ça ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 2041
Date d'inscription : 07/02/2015

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeSam 29 Fév - 17:56


Les frontières à ne pas franchir
L

a seule chose que Ponine voulait, en cet instant, c’était se sortir de cette situation qui lui semblait inextricable. Enfin non, ce n’était pas la seule chose qu’elle désirait, mais c’était celle qui lui travaillait le plus. Elle voulait manger, aussi… s’il fallait se focaliser sur des désirs très immédiats et potentiellement réalisables. Elle le voyait bien, son interlocuteur n’avait absolument pas goûté à son baratin, et elle n’était pas étonnée, elle ne pensait pas s’être montrée bien convaincante. C’est que cet homme n’était pas le genre d’homme auquel elle s’« attaquait » en temps normal. Elle ne se pensait pas si mauvaise pour ce qui était de mentir et d’apitoyer son monde, elle avait été à bonne école pour cela, mais elle voyait bien, elle sentait bien, que son interlocuteur ne s’y laisserait pas prendre. Elle était en train de perdre son temps, tout simplement. Ça ne l’amusait pas particulièrement, mais c’était de toute évidence le cas. Alors, même si l’homme ne remit pas son discours en question, même s’il n’avait certainement pas dû y croire, il se contenta de lui poser une nouvelle question qui ressemblait fort à une question page. Que répondre à cela ?

Est-ce qu’il lui semblait à ce point dans le besoin ? Pas forcément, au sens où l’homme paraissait débrouillard et sûr de lui, il n’était manifestement pas de ces hommes qui faisaient la manche. A l’instar de ses parents, il devait trouver des manières détournées pour gagner son pain. Que la morale, sur le principe, réprimerait immédiatement. Alors non, il n’avait pas l’air terriblement miséreux, mais de toute évidence, il ne roulait pas sur l’or, il semblait être une de ces créatures particulières des bas-fonds auxquelles Ponine n’avait eu que trop rarement l’occasion d’avoir à faire, si bien qu’il lui était difficile de savoir quelle démarche adopter.

-Tout le monde a besoin de quelque chose,
choisit-elle donc de répondre pour ne pas trop se mouiller.

En même temps, elle estimait que c’était la vérité. Elle ne connaissait personne en ce bas monde qui soit pleinement satisfait de sa vie, elle ne connaissait aucun homme, aucune femme qui soit capable d’apprécier son existence sans vouloir obtenir plus. Vouloir plus, c’était, évidemment, avoir besoin de quelque chose. Alors son interlocuteur ne devait sans doute pas déroger à la règle. Quand bien même Ponine voyait mal comment elle pourrait satisfaire le moindre de ses besoins. Ou du moins si, elle le voyait. Et elle ne voulait franchement pas l’envisager.





code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Artist10
Clopin Trouillefou
Messages : 45
Date d'inscription : 20/05/2019

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeJeu 2 Avr - 10:39

Les frontières à ne pas franchir
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Clopin voulait bien reconnaître que la jeune femme ne s’en sortait pas si mal, pour tenter de rester en un seul morceau, mais ce n’était pas pour autant qu’il allait lui accorder la liberté qu’elle tentait temps de recouvrer. C’était elle, qui était venue ici, après tout. Alors elle devait en assumer les conséquences. Par malchance, elle était tombée sur Clopin. Quoique, on ne pouvait pas vraiment parler de malchance, parce qu’elle aurait pu rencontrer bien pire. Il en connaissait certains, parmi les gitans, qui ne se seraient pas donnés la peine de lui faire la conversation et auraient simplement pris ce qu’elle était capable d’offrir, qu’elle soit consentante ou non. Clopin n’était pas du genre à forcer les femmes, ou les hommes, et elle l’amusait plus qu’elle ne lui évoquait une quelconque attirance. Non pas qu’elle soit laide, elle était plutôt mignonne, même si elle manquait tout de même de chair, mais il n’avait pas envie plus que ça dans l’immédiat. Et la voir tenter de se sortir de cette situation était bien trop amusant pour qu’il ne veuille l’interrompre par quelques activités lubriques. Il se demandait bien comment tout cela allait se terminer, mais il adorait les surprises.

Surtout lorsqu’elles étaient bonnes pour lui, et dans ce cas précis, il ne voyait pas comment la situation pourrait lui porter préjudice. Il était clairement en position de force, et il ne pouvait que s’en réjouir. Il aimait avoir l’ascendance sur ses congénères. En même temps, il n’était pas roi des gitans pour rien. Même s’il était encore très jeune, il comprenait nettement les notions de pouvoir, et de domination. Et il aimait les mettre en œuvre, que ce soit avec les siens, ou avec de parfaits inconnus, comme c’était le cas, en cet instant précis, avec cette jeune femme.

-Tout le monde a besoin de quelque chose.

Il n’allait pas la contredire. Pourtant, Clopin ne saurait dire ce dont il avait besoin. En réalité, les gitans n’étaient pas vraiment pauvres. Avec ce que tout le monde ramenait chaque jour, que ce soit gagné ou volé, ils vivaient plutôt correctement. Plus d’or ? On ne disait jamais non, évidemment, mais ce n’était pas une nécessité. Clopin pourrait souhaiter beaucoup de choses, mais il ne saurait les formuler, et il était assez content de sa vie, et de la direction qu’elle prenait.

« Et selon toi, de quoi pourrai-je avoir besoin ? Je serai curieux d’entendre ta réponse. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 2041
Date d'inscription : 07/02/2015

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeJeu 2 Avr - 18:46

]))

Les frontières à ne pas franchir
D

e quoi pourrait-il bien avoir besoin ? Impossible pour Ponine de le savoir. Elle ne le connaissait pas, cet homme, après tout, et elle avait peur qu'il s'agisse d'une question piège, elle craignait que de sa réponse dépende la suite, peut-être pas sa survie mais un sort plus ou moins enviable, du moins. La jeune femme observa un moment son interlocuteur. Elle aimerait pouvoir dire qu'elle était capable de le cerner en un regard, mais ce n'était pas le cas. Ce n'était pas le cas du tout, même, et elle avait toutes les peines du monde, en se servant uniquement du peu de conversation qu'ils avaient eu, à s'en faire une idée.

Même s'il semblait le vivre bien, il n'avait pas non plus l'air bien riche. Si Ponine décidait de se projeter en lui, considérant qu'il n'était pas bien gros et pas vêtu à la dernière mode, elle pourrait suggérer qu'il avait besoin d'argent, de se nourrir, d'un toit peut-être ? Mais l'homme lui donnait définitivement l'imporession, pas par son aspect mais par son attitude, de ne pas avoir besoin de cela. Il semblait vivre parfaitement bien selon ses propres codes et ses propres préceptes. Mais ça ne changeait rien à son affirmation de départ. Elle n'en démordrait pas, qu'on soit riche comme Crésus ou pauvre mendiant, qu'on soit beau comme une statue grecque ou aussi laid que le sonneur de cloche de Notre-Dame, on avait tous besoin de quelque chose. C'était un besoin plus ou moins vivace, plus ou moins vital, mais il était quoi qu'il en soit indéniable, bien présent, et nul ne pouvait en faire abstraction. Finalement, et après un temps de réflexion qui devait sans doute paraître trop long, elle osa répondre.

-De vous divertir ?
suggéra-t-elle alors d'une voix blanche, inquiète de l'offenser d'une quelconque manière en prononçant ces mots et de devoir en payer les conséquences. Je pense que vous ne supportez pas l'idée même de vous ennuyer. Il faut que ça bouge, autour de vous, il faut que ça vive. C'est d'ça qu'vous avez besoin.

Est-ce qu'elle était sûre de son analyse ? Pas du tout, si elle était réellement capable d'avoir une vue juste et irréfutable de l'esprit humain, ça se saurait, et ses parents l'exploiteraient sans doute comme voyante. Mais elle faisait du mieux qu'elle pouvait.





code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Artist10
Clopin Trouillefou
Messages : 45
Date d'inscription : 20/05/2019

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeMar 26 Mai - 18:30

Les frontières à ne pas franchir
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Cette jeune femme avait quelque chose d’amusant. Enfin, ce n’était pas vraiment qu’elle était amusante, mais la situation l’amusait. Il trouvait ses réactions divertissantes, et c’était une bonne chose pour elle. Clopin se montrait plus conciliant envers ceux qui arrivaient à lui arracher un sourire. Ce n’était pas une chose bien compliquée, mais Clopin se montrait davantage méfiant et fermé quand l’entrée de la cour des miracles n’était pas loin. Il n’était toujours pas certain que cette fille soit une petite fouine qui cherchait l’entrée de la demeure des gitans, mais pour l’heure, il la trouvait surtout désespérée.

Il se pouvait qu’elle soit bonne actrice, mais il en doutait. La misère se lisait sur son visage. Il ne la prenait pas non plus en pitié, il y avait déjà bien assez de pitié parmi certains de leur groupe, et il ne la connaissait pas, mais elle ne donnait pas forcément le sourire quand on la voyait. Elle semblait porter le poids du monde sur ses épaules, cette pauvre gamine. Clopin était à peine plus vieux qu’elle, mais il la considérait tout de même comme une gamine. Quoiqu’il en soit, il attendait de voir ce qu’elle allait lui répondre. Beaucoup de choses pourrait en dépendre, il pourrait peut-être consentir à lui donner un quignon de pain qu’il avait sur lui, cela dépendrait d’elle. Il n’y avait pas vraiment de bonne ou mauvaise réponse, mais si elle continuait à l’amuser (un peu malgré elle) il pourrait avoir un sursaut de générosité, qui sait.

-De vous divertir ? Je pense que vous ne supportez pas l'idée même de vous ennuyer. Il faut que ça bouge, autour de vous, il faut que ça vive. C'est d'ça qu'vous avez besoin.

Clopin l’observa d’un œil malicieux. Elle en avait peut-être un peu plus dans le ciboulot qu’il n’aurait pu le penser. Sa réponse n’était pas mal du tout. Néanmoins, il ne savait pas vraiment si elle se rendait compte que sa phrase pouvait être tendancieuse, mais il ne pensait pas. Elle semblait trop naïve pour cela, et lui était probablement trop détraqué pour le déceler tout de suite. Néanmoins, sa réponse lui plaisait quelque peu. Il s’appuya contre le mur de côté, les bras croisés, sans la lâcher du regard.

« Et toi, tu penses pouvoir me divertir dis-moi ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 2041
Date d'inscription : 07/02/2015

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeMar 26 Mai - 19:03


Les frontières à ne pas franchir
P

onine n'avait pas réellement envie de divertir cet homme, de quelque manière que ce soit d'ailleurs, si cela ne tenait qu'à elle, elle prendrait ses jambes à son cou et s'en irait, tout simplement. Mais elle n'était pas idiote, ou pas autant que ce qu'on pourrait bien l'imaginer. Elle savait que prendre la fuite, c'était courir le risque qu'il lui fasse subir un sort tout sauf enviable. Sort auquel elle pourrait échapper en jouant le rôle qu'elle jouait ? Pas forcément, non, mais en même temps, elle ne faisait qu'improviser, depuis tout à l'heure, sans savoir si elle réussirait à aboutir à quoi que ce soit. Tout ce qu'elle voulait, tout ce qu'elle cherchait, c'était à s'en sortir en un morceau... Du mieux qu'elle le pouvait.

-Je peux pas savoir pour vous c'qui vous amuse vraiment. C'la dit, je crois que cette conversation vous amuse un peu, sinon vous auriez déjà arrêté de me parler.
Elle s'avançait peut-être un peu trop, mais en même temps, s'il avait décidé qu'il s'en fichait, s'il avait voulu mettre un terme à cette discussion, il l'aurait déjà fait, et pour le moment, ils se parlaient toujours, même si cette conversation ressemblait davantage à une négociation maladroite. Mais j'sais faire des tas d'choses. D'autre que j'sais pas aussi mais j'apprends vite s'il faut. Y en a aussi que j'voudrais pas forcément faire, mais... Enfin, je peux servir à quelque chose, faut pas croire.

Elle plaidait sa cause, et c'était idiot. Il s'en fichait sans doute de la voir se vendre. Lui, il voulait une réponse claire, nette et précise. Mais elle n'en avait pas. Parce qu'elle n'était pas sûre, contrairement à ce qu'elle prétendait, de savoir ou de valoir grand-chose. Elle se disait simplement que si elle se tenait à sa disposition (pas de toutes les manières possibles, certes, mais un peu en tout cas), il réussirait à lui trouver de l'intérêt (et de la bonne manière, de préférence).

Elle était maligne, elle connaissait les dédales de Paris comme sa poche, ses parents lui avaient appris l'art de la manipulation, elle n'avait pas de talent particulier, et elle manquait d'arguments, mais elle était capable de servir à son interlocuteur si ce dernier acceptait qu'elle le fasse.




code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Artist10
Clopin Trouillefou
Messages : 45
Date d'inscription : 20/05/2019

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeJeu 20 Aoû - 16:29

Les frontières à ne pas franchir
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tant que la jeune femme répliquait, Clopin répliquerait aussi. Pas tant pour avoir le dernier mot que parce qu’il était toujours ravi de rencontrer de nouvelles personnes. Pourtant, il préférait quand elles ne se trouvaient pas si près de la cour des miracles. Même si c’était un hasard, il n’aimait pas cela. Mais ce n’était pas le sujet de conversation du moment. Il se demandait surtout ce qu’il pourrait tirer d’elle. Pas de l’argent, ça c’était certain, mais elle pourrait tout de même lui être utile à quelque chose, il fallait juste qu’il trouve quoi. Et elle n’y mettait pas beaucoup de volonté, alors les choses prenaient un peu plus de temps, mais il n’abandonnait pas pour autant.

-Je peux pas savoir pour vous c'qui vous amuse vraiment. C'la dit, je crois que cette conversation vous amuse un peu, sinon vous auriez déjà arrêté de me parler.

Elle n’avait pas tout à fait tort, mais ce n’était pas non plus le meilleur divertissement de la semaine, ou même de la journée. Clopin détestait s’ennuyer. Même quand il ne faisait rien, il voulait être occupé, ou du moins diverti. La vie servait à cela, à se divertir, à passer des bons moments pour oublier à quel point elle était dure. Ne pas penser à la fatalité, mais cette fille lui plombait le moral. Même si leur discussion avait le mérite d’être distrayante, ça ne faisait pas tout non plus, et elle allait devoir faire mieux que ça.

-Mais j'sais faire des tas d'choses. D'autre que j'sais pas aussi mais j'apprends vite s'il faut. Y en a aussi que j'voudrais pas forcément faire, mais... Enfin, je peux servir à quelque chose, faut pas croire.

Eh bien, voilà que les choses devenaient intéressantes. Si elle admettait elle-même savoir faire plein de choses, et être capable d’apprendre vite, il pourrait peut-être se servir d’elle. Il n’allait pas l’accueillir chez les gitans, pas tout de suite, mais elle pourrait tout de même lui rapporter de l’argent, ou du divertissement, il n’avait pas encore vraiment fait son choix. Cela allait dépendre d’elle, et de ses talents à dire vrai, s’il trouvait cela utile ou non.

« Hmhm… dis moi quelles sont ces choses que tu sais faire, et celles que tu pourrais apprendre qui pourraient me divertir, ou m’être utiles. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Peuple10
Éponine Thénardier
Messages : 2041
Date d'inscription : 07/02/2015

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitimeJeu 20 Aoû - 18:02


Les frontières à ne pas franchir
P

onine se sentait vraiment mal à l'aise. Elle essayait d'avoir l'air vraiment sûre d'elle... Elle avait peur, elle avait envie de se dépêtrer de ce merdier, de partir de là, mais elle était coincée, et plus son interlocuteur l'accablait de questions, plus elle se sentait coincée encore. La jeune femme savait qu'elle n'avait d'autre choix que de se plier, que si elle voulait s'en tirer en un seul morceau, il fallait qu'elle soit conciliante, le plus conciliante possible. Mais c'était difficile, vraiment très difficile, et elle avait bien du mal à s'y tenir, en réalité... Elle avait très envie, à mesure qu'elle se sentait jaugée, de prendre ses jambes à son cou. Mais elle n'avait pas d'issue, pas d'échappatoire.

Il lui demandait donc ce qu'elle savait faire. Logique, quand on essayait de se vendre, même si c'était dans l'espoir de sauver sa peau, il fallait s'attendre à ce que, en retour, on lui demande des comptes. Elle avait un peu peur que ce qu'elle pouvait être capable d'énumérer de mérites la concernant ne suffise pas à convaincre son interlocuteur et, même, le lasse. Mais elle voulait tenter le tout pour le tout malgré tout. L'avantage, quand on était coincé, c'est que le choix le plus évident était le seul susceptible de vous préserver, ou en tout cas un minimum... Car Ponine n'avait toujours pas la moindre idée de l'état dans lequel elle se trouverait une fois que cette conversation serait terminée.

-Ben, j'suis pas aussi bête que j'en donne l'air, j'connais cette ville comme si j'l'avais créée
- exception faite de la cour des miracles, donc, mais passons -, j'sais dire aux gens c'qu'ils veulent entendre. Bientôt, j'saurais lire et écrire, aussi. Bon, sur ce point, elle s'avançait un peu trop, bien évidemment, mais en même temps, une fois encore, ce qu'elle voulait surtout, c'était sauver sa peau, rien de plus, rien de moins. Pour c'qui est de vous divertir et d'vous être utile, j'suis pas dans votre tête, je sais pas c'qu'il vous faut pour ça. Mais mettez-moi au défi, et on verra bien.

Que pouvait-elle dire de plus ? C'était le plaidoyer le plus honnête dont elle était capable.




code by Mandy


_________________


Eponine Thénardier
Et puis, tenez, monsieur Marius,je crois que j'étais un peu amoureuse de vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] Empty
Message#Sujet: Re: Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]   Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les frontières à ne pas franchir [pv Clopin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: La ville lumière :: Les bas-fonds-