Partagez
 

 Pour le pire (David)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pour le pire (David) Nobles10
Josiane d'Aurevilly
Messages : 147
Date d'inscription : 24/06/2015

Pour le pire (David) Empty
Message#Sujet: Pour le pire (David)   Pour le pire (David) I_icon_minitimeLun 1 Avr - 10:20

La situation ne prenait pas la tournure que Josiane avait envisagée. Ironie du destin. Elle s'était souvent plainte de la morosité d'un quotidien qui manquait cruellement de distraction et de rebondissements, et maintenant qu'on lui adressait, et de main royale, la plus inattendue des surprises, elle la refusait, presque d'un revers de manche, avec un dégoût tout approprié. Elle avait voulu quelque chose, c'est vrai, mais elle n'avait pas voulu ça...

Josiane aimait désobéir tant que cette désobéissance ne la privait pas de ses privilèges, tant que ses accès de dissidence n'avaient pour don que de s'amuser, sans se soucier que cela amuse autrui ou pas. Seulement là, elle ne pouvait pas désobéir, désobéir serait tout perdre, et elle ne le voulait pas.

Qu'elle épouse Gwynplaine ou qu'elle épouse David, la différence n'était pas flagrante pour elle. Dans tous les cas, il s'agissait de mariages qu'elle n'avait pas l'intention de consommer. Mais elle s'était faite une bonne idée du rôle que devait incarner le saltimbanque dans sa vie, et celui qu'il s'appropriait maintenant, et vis-à-vis d'elle qui plus est, lui déplaisait profondément.

Le monstre de foire n'était attirant qu'en amant potentiel. En mari en devenir, il restait, eh bien, un monstre, et la bonne entente qu'elle entretenait avec David se changerait en agaçantes litanies sur des sujets désespérément creux si elle devait être avec l'homme qui rit mais qui ne la faisait plus rire du tout.

Pour la toute première fois depuis les tout débuts de leurs petits arrangements, Josiane regrettait de ne pas avoir épousé plus vite. Cela l'avait amusé de faire mariner leur entourage, de repousser toujours plus loin la date de leurs noces, et elle savait que celui qui était alors son fiancé s'en arrangeait bien de son côté également. Ils avaient en commun un désir de liberté que rien n'avait le droit d'entacher. Mais les limites se dressaient devant elle à présent.

Quoi qu'il advienne à présent, il était évident qu'il fallait qu'ils en discutent, et c'est pour cette raison que la duchesse était venu trouver l'homme qui ne partagerait peut-être pas sa vie, tout compte fait, sans savoir si elle venait lui annoncer la nouvelle ou si un autre s'était chargé de lui en faire le résumé. Elle espérait que la deuxième situation soit la bonne.


"Bonjour, David."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pour le pire (David) Nobles10
David Dirry-Moir
Messages : 34
Date d'inscription : 11/03/2019

Pour le pire (David) Empty
Message#Sujet: Re: Pour le pire (David)   Pour le pire (David) I_icon_minitimeDim 28 Avr - 14:08

Pour le pire
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Certes, les choses n’allaient pas, et n’étaient pas comme David le souhaitait, et cela avait le donc de le contrarier. Et il détestait la contrariété, comme tout le monde sûrement. Mais l’homme avait tellement tendance à ne pas accorder d’importance aux choses, que cela le contrariait deux fois plus. Non ce n’était pas ce qu’il avait prévu, pas du tout, et il n’était pas content du tout. Il fallait que les choses s’arrangent, ou il allait vraiment finir par s’énerver. Et ce n’était pas parce qu’il n’en avait pas l’habitude qu’il ne savait pas le faire. Bien au contraire…

Et cette contrariété, il la devait à une personne, ou plutôt deux. Parce qu’il ne pouvait pas dire que Josiane était de son côté dans cette affaire. Pas du tout, et il était extrêmement déçue de sa fiancée, si elle l’était toujours, ce dont il n’était pas sûr, à cause de ses sottises avec l’autre bâtard. Il était tout aussi naturel que lui, mais David se sentait fils légitime, alors que l’autre… ce n’était rien d’autre qu’une bête de foire. Et il refusait de partager son sang et son argent.

C’était aussi simple que cela. Et il ne se laisserait pas faire, dans tous les cas. Il n’avait pas attendu toutes ces années pour voir son héritage lui passer sous le nez. Il fallait qu’il ait une certaine discussion avec Josiane, et il comptait bien lui faire savoir toute la déception et la rancœur qu’il avait à son égard. Lui qui se pensait ami avec elle… elle n’était pas digne de confiance, au moins, il l’avait appris, même si c’était à ses dépens.

Certes, ils n’avaient l’un pour l’autre aucun sentiment amoureux, cela va de soi, et il se fiche bien qu’elle soit l’amante de Gwynplaine si cela lui plaît, mais il ne cautionnait pas qu’elle envisage de l’épouser, ça… non ça ne passait pas du tout. Et il comptait bien lui faire savoir quand il la verrait. Il ne savait pas encore quand, mais cela se ferait bien.

Il fut en tout cas surpris d’entendre frapper à la porte, et pas très enthousiasme. Il aimait être entouré, voir du monde, mais là, il n’était pas vraiment d’humeur. Et cela n’allait pas franchement s’arranger en voyant qui se tenait derrière la porte. Josiane tout juste.

"Bonjour, David."

David la toisa d’un regard, d’une œillade neutre, il ne voulait pas s’énerver tout de suite, mais il n’avait pas l’intention non plus de se montrer agréable. D’ailleurs, il ne se décala pas pour la laisser entrer, et il ne la salua pas non plus. Il n’avait pas envie de faire des efforts, rien que l’idée d’en faire le fatiguait.

« Tiens donc. Qu’est-ce que tu veux Josiane ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pour le pire (David) Nobles10
Josiane d'Aurevilly
Messages : 147
Date d'inscription : 24/06/2015

Pour le pire (David) Empty
Message#Sujet: Re: Pour le pire (David)   Pour le pire (David) I_icon_minitimeMar 30 Avr - 13:24


« Tiens donc. Qu’est-ce que tu veux Josiane ? »

Sans surprise, David ne se montra absolument pas agréable en quoi que ce soit. Josiane n’avait pas vraiment attendu une autre réaction de la part de son fiancé (s’il l’était encore). Ils se fréquentaient bien assez pour se connaître, elle savait tout de son tempérament et il connaissait tout du sien. 

Elle comprenait que dans la situation où il se trouvait, il ne devait avoir ni l’envie ni l’intention de se montrer agréable et attentif envers qui que ce soit.

Elle devinait ce que devait être le point de vue de David sur la question. Il devait considérer qu’elle avait déjà choisi son camp. Et en toute logique, elle devrait l’avoir choisi en effet.
 
David n’avait pas envie de renoncer à la fortune qui lui avait été promise, eh bien la duchesse non plus. Elle en profitait déjà jusqu’ici, elle ne voulait rien y changer.

Or, pour la conserver, la solution la plus simple paraissait être de dire oui à l’arrêté royal qui lui avait été adressé, et donc de dire oui à Gwynplaine. Caprice, certainement, Josiane ne le voulait pas. Et ce que Josiane ne voulait pas, Josiane n’avait pas. Ce qu’elle désirait, en revanche, elle faisait ce qu’il fallait pour le conquérir, de gré ou de force.

David avait au fond tort de se montrer si peu affable à son adresse. Elle pourrait se vexer qu’il présume ainsi de sa réaction, même si il ne lui devait rien, et elle encore moins. Mais elle comprenait. Elle espérait qu’il ne ferait tout de même pas grise mine trop longtemps et accepterait de se montrer à son adresse aussi cordial qu’il l’avait été autrefois.


"Te parler, bien sûr", répondit Josiane sur le ton de l’évidence. "Pas sur le pas de ta porte de préférence."

La conversation qu’ils devaient avoir se devait d’être personnelle, et ils devaient se garder d’être surpris par quiconque. Elle savait que les oreilles avaient un peu trop tendance à traîner dans son sillage ces derniers temps. Celles de Barkilphedro, notamment, qui guettait le moindre rebondissement à ses histoires toutes personnelles.

"Que comptes-tu faire ? Te lamenter et rejeter ceux qui sont de ton côté ou prendre le taureau par les cornes, et te débarrasser du problème tant que cela t’est permis ?"


Elle ne pourrait être plus claire sur l’opinion qu’elle s’était faite de la situation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pour le pire (David) Nobles10
David Dirry-Moir
Messages : 34
Date d'inscription : 11/03/2019

Pour le pire (David) Empty
Message#Sujet: Re: Pour le pire (David)   Pour le pire (David) I_icon_minitimeDim 9 Juin - 21:47

Pour le pire
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon, d’accord, David abusait un peu envers Josiane, et sa colère n’était pas portée contre la bonne personne, mais elle n’était pas toute blanche non plus dans cette histoire. Quelle idée d’aller flirter avec l’autre énergumène… elle ne pouvait pas deviner ce qui allait se produire, certes, mais bon. Enfin, il fallait sûrement qu’il revoit un peu son jugement, et qu’il ne la jette pas directement aux lions.

Mais ce n’était pas non plus très évident. Toute cette histoire le contrariait énormément, et il estimait qu’il y perdait beaucoup plus que Josiane dans toutes cette affaire. Oui, ce n’était pas pour cela qu’elle devait prendre tous ses reproches, il en était conscient, mais il n’avait pas non plus envie de l’accueillir à bras ouverts, quand bien même elle était son amie. Plus que sa fiancée, même si à l’heure actuelle, il ne savait même plus s’ils étaient fiancés ou non.

Au moins, il pouvait reconnaître qu’elle n’avait pas accepté d’épouser Gwynplaine, il n’aurait manqué plus que ça. Très honnêtement, il n’arrivait pas à comprendre pourquoi ils favorisaient Gwynplaine plutôt que lui, cette situation était totalement injuste. Josiane avait une chance de s’en sortir, mais il n’apprécierait vraiment pas qu’elle épouse Gwynplaine. Non pas qu’il l’aime, mais il ne fallait pas non plus trop abuser des choses.

Enfin bon, la voilà devant sa porte, qui souhaitait lui parler. Certes, ils avaient besoin de parler tous les deux, c’était une évidence, mais David avait envie de montrer au monde entier qu’il était vraiment agacé de tout cela. C’était un comportement puéril, surtout avec Josiane, mais tant pis, vu que c’était elle qui était devant sa porte, c’était elle qui en était témoin pour cette fois-ci.

"Te parler, bien sûr. Pas sur le pas de ta porte de préférence. Que comptes-tu faire ? Te lamenter et rejeter ceux qui sont de ton côté ou prendre le taureau par les cornes, et te débarrasser du problème tant que cela t’est permis ?"

Elle avait raison, il le savait, mais ce n’est pas pour autant qu’il était agréable de l’admettre. A la place, il se contenta de soupirer et de hausser les épaules avant de la laisser entrer. Pour le moment, il n’avait pas vraiment envie de se montrer plus agréable, que ce soit elle ou une autre personne, il était de mauvaise humeur. Mais avec un peu de chance il se dériderait par la suite. Il referma la porte une fois qu’elle fut entrée et retourna se lover dans son divan, la laissant s’installer où elle le souhaitait, elle connaissait son intérieur après tout.

« Très bien. Discutons. Je ne te rejette pas soit dit en passant, mais avoue tout de même que tu t’en sors mieux que moi dans toute cette histoire. Quoiqu’il en soit, tu parles comme si tu avais une idée en tête, c’est le cas ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pour le pire (David) Nobles10
Josiane d'Aurevilly
Messages : 147
Date d'inscription : 24/06/2015

Pour le pire (David) Empty
Message#Sujet: Re: Pour le pire (David)   Pour le pire (David) I_icon_minitimeMer 12 Juin - 9:49

« Très bien. Discutons.  »

Josiane ne se fit pas prier pour pénétrer chez son hôte et prendre ses aises... ce n'était pas la première fois, loin de là, qu'elle mettait les pieds ici, elle connaissait les lieux comme sa poche, et elle ne se privait pas d'y faire comme chez elle.

Un sourire satisfait s'afficha sur ses lèvres en découvrant David plus enclin à parler à présent. Elle le connaissait. Elle savait combien il était fier, et elle se doutait tout autant du fait que cette situation devait le mettre dans une situation si délicate que son réflexe devait être de refermer la porte à tous. Sans oublier qu'il ne pouvait savoir dans quel camp elle se situait pour sa part. Mais elle comptait bien le rassurer sur ce point.

Ce serait plus simple à présent qu'il paraissait disposé à écouter ce qu'elle avait  à dire.


« Je ne te rejette pas soit dit en passant, mais avoue tout de même que tu t’en sors mieux que moi dans toute cette histoire. »

Elle pouvait le reconnaître, oui, mais elle ne le ferait pas. Bien sûr, elle restait dans sa position pour sa part et ne courait pas le risque de perdre la fortune des Clancharlie. Le nom du mari changeait, pas le trésor sur lequel elle était assise. Mais pour elle, cela faisait toute la différence malgré tout.

Josiane était une calculatrice, et elle n'aimait pas que les choses n'aillent pas dans son sens. Elle aimait avoir le contrôle de la situation autant que des hommes. Ses projets avaient été sabordés de la pire des manières. Elle ne tolérait pas.

Oui, Gwynplaine lui avait plu, sa monstruosité de façade avait parlé à sa monstruosité de coeur. Mais en faire son mari ? Il en était hors de question.

Elle perdait moins dans l'affaire, soit. Mais que dire de sa réputation ? Josiane serait à coup sûr la risée de ses pairs au bras de ce phénomène de foire. Alors peu importe que la perspective la donne gagnante, elle voulait que les choses demeurent comme elles avaient été.


« Quoiqu’il en soit, tu parles comme si tu avais une idée en tête, c’est le cas ? »

Elle hocha la tête. Elle avait toujours l'une ou l'autre idée à l'esprit, et elle ne serait pas venu trouver David sans aucune idée de ce qu'elle voulait ou comptait faire.


"L'affaire est simple. Je ne veux pas épouser Gwynplaine et tu ne veux pas que je l'épouse. Ce que je te suggère, c'est de faire disparaître son ignoble sourire des mémoires aussi vite qu'il y est apparu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pour le pire (David) Nobles10
David Dirry-Moir
Messages : 34
Date d'inscription : 11/03/2019

Pour le pire (David) Empty
Message#Sujet: Re: Pour le pire (David)   Pour le pire (David) I_icon_minitimeLun 22 Juil - 11:54

Pour le pire
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
David acceptait de parler avec Josiane, parce qu’en effet, c’était la chose à faire vu les circonstances, mais cela n’enlevait strictement rien à sa mauvaise humeur, et à sa mauvaise foi, les deux allaient de pair de toute façon. Mais bon, il pouvait continuer de faire la tête mais en parlant avec sa fiancée, son ex fiancée… il ne savait même plus.

Toute cette histoire le fatiguait, il en avait marre et il prenait tout cela comme un acharnement personnel, quand bien même ce n’était pas le cas, mais il se voyait totalement en victime là-dedans. Arrêté royal ou non, fils légitime ou non, Gwynplaine n’avait en aucun cas le droit de tout lui voler. Qu’il reste avec sa famille de dégénérés et qu’il reste loin de son argent. C’était tout ce qu’il lui demandait, mais les choses ne se passaient pas comme David le voulait, et cela l’agaçait vraiment beaucoup.

Mais par contre, il ne cautionnait pas vraiment le fait que Josiane se considère aussi comme victime du sort, parce qu’elle ne perdait rien au final. Certes, il était plus ou moins satisfait de savoir que la situation ne lui convenait pas, mais tout de même. Elle gardait l’argent, d’autant plus que Gwynplaine semblait lui plaire, ce qu’il ne comprenait pas mais elle faisait ce qu’elle voulait avec qui elle voulait cela ne le concernait pas vraiment, alors au final, elle ne s’en sortait pas trop mal.

Enfin bon, quoiqu’il en soit, d’accord ou non avec le comportement de la femme, il est vrai qu’un entretien était plus que nécessaire. Il ne savait pas s’il y avait vraiment quelque chose à faire, même si très clairement, Gwynplaine n’était pas fait pour le monde dans lequel il venait de mettre les pieds, et qu’il y avait de grande chance pour qu’il en pâtisse bien vite, surtout avec sa… différence, mais il ne coûtait rien de se pencher un peu sur la question. Au contraire, c’était nécessaire, David ne voulait pas attendre les bras croisés qu’on lui vole toute sa fortune.

"L'affaire est simple. Je ne veux pas épouser Gwynplaine et tu ne veux pas que je l'épouse. Ce que je te suggère, c'est de faire disparaître son ignoble sourire des mémoires aussi vite qu'il y est apparu."

Il haussa un sourcil. C’était donc ça son idée ? Tuer Gwynplaine ? Si elle attendait qu’il s’en charge, elle pouvait oublier de suite. David ne faisait pas dans l’assassinat, la procrastination et les bals lui saillaient beaucoup mieux. Non pas que cela l’attristerait de savoir son demi-frère mort, au contraire, ce serait une épine en moins, mais il refusait d’avoir du sang sur les mains. Il ne manquerait plus que ça.

« Oui enfin, à ce qu’on dit, son ignoble sourire ne te dérange pas tellement. Mais bon, si tu veux le faire disparaître, pourquoi pas. Sauf si tu penses à moi pour m’en charger. Là je me verrait dans l’obligation de décliner, mais je suppose que tu as déjà tout prévu te connaissant, je me trompe ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pour le pire (David) Nobles10
Josiane d'Aurevilly
Messages : 147
Date d'inscription : 24/06/2015

Pour le pire (David) Empty
Message#Sujet: Re: Pour le pire (David)   Pour le pire (David) I_icon_minitimeDim 28 Juil - 17:00


« Oui enfin, à ce qu’on dit, son ignoble sourire ne te dérange pas tellement.  »

Josiane ne chercha même pas à s'excuser ou à contredire le propos de son interlocuteur, elle se contenta de sourire. C'était précisément la monstruosité du sourire de Gwynplaine qui l'avait rendu attirant à ses yeux. Mais elle ne demandait pas à David, ni à qui que ce soit d'ailleurs, de le comprendre.

Elle ne comptait pas avoir honte de cette attirance, ou même s'en cacher... Elle avait trompé son ennui, et elle ne pensait pas que Gwynplaine prendrait cette sorte d'importance dans sa vie. Pour la peine, dès l'instant où on lui avait appris son véritable non, où on lui avait exhorté de l'épouser, il avait perdu toute forme d'attrait à ses yeux.

Dans tous les cas, quelle importance qu'il lui ait plu ou non, jamais elle n'avait eu l'intention de parader à son bras ni de passer plus d'une nuit avec lui (même si elle n'avait en fait jamais passé de nuit avec qui que ce soit, mais il aurait pu être le premier). Et maintenant, il n'était plus rien, plus même un humain, juste une épine à son pied, et qu'il fallait lui retirer.


« Mais bon, si tu veux le faire disparaître, pourquoi pas. Sauf si tu penses à moi pour m’en charger. Là je me verrait dans l’obligation de décliner. »

Il faut croire qu'après tant d'années de fiançailles, David la connaissait encore définitivement bien mal. De tous les hommes au monde qui se trouvaient dans son sillage, il était le seul pour lequel elle sache éprouver un respect sincère. Jamais elle ne lui demanderait de se salir les mains. Et à quoi cela lui servirait-il d'ailleurs. Elle comptait épouser un homme libre et innocent, pas un monstre défiguré ou un assassin de sang froid.

Il y avait bien assez de petites gens sous le nez desquels remuer des fortunes susceptibles de s'acquitter de ces tâches ingrates pour ne pas avoir à s'acquitter par ses propres soins de besognes à ce point infectes.


« Mais je suppose que tu as déjà tout prévu te connaissant, je me trompe ? »

"En effet, j'ai bien cru un instant que tu ne me connaissais plus du tout"
, répondit Josiane avec un sourire. Elle attrapa les mains de David. "Je regretterais que d'aussi belles mains soient rougies du sang de leur propre frère." Elle marqua une pause. "Je me charge de Gwynplaine. J'attends seulement ton assentiment."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Pour le pire (David) Empty
Message#Sujet: Re: Pour le pire (David)   Pour le pire (David) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour le pire (David)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chambre n°4 : Quand quatre murs réunissent pour le meilleur et pour le pire deux étudiantes
» pour le meilleur et pour le pire #bokzo
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: La ville lumière :: Les habitations-