Partagez
 

 L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David Nobles10
David Dirry-Moir
Messages : 24
Date d'inscription : 11/03/2019

L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David Empty
Message#Sujet: L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David   L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David I_icon_minitimeDim 24 Mar - 22:45

L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Si les choses n’allaient pas exactement comme David le voulait pour le moment, ce n’est pas pour autant qu’il s’oubliait, ou qu’il oubliait de vivre sa vie. Il n’allait pas tout mettre en suspens à cause de cette affaire. Rien n’était encore joué de toute manière, alors il n’était pas nécessaire de trop s’affoler. Il allait tout de même falloir qu’il s’entretienne avec Josianne, parce qu’il était évident qu’il ne la laisserait pas faire n’importe quoi. Il n’était pas fou, ni aveugle au point de ne pas remarquer certaines choses. Qu’elle s’intéresse à Gwynplaine autant qu’elle le veut, mais il est hors de question qu’elle ne l’épouse plutôt que lui, et qu’elle lui offre l’argent qui lui revient. Hors de question.

Enfin, rien n’était encore joué, c’est pourquoi, David s’offrait quelques parenthèses de détente, où l’oisiveté était reine, fidèle à lui-même, il n’allait tout de même pas oublier tous ses principes, toutes ses envies à cause de ces histoires. Pour sûr, il avait de la chance d’avoir de l’argent, même sans l’héritage, mais ce n’était pas assez, cela ne l’était jamais. Et s’il pourrait reconnaître que son demi-frère en avait plus besoin que lui, il ne le faisait pas, parce que ce n’était pas dans son intérêt, déjà, et ensuite parce qu’il s’en fichait totalement, de la condition de l’acteur. Il n’y était pour rien lui s’il était aussi misérable, et pas que sa condition monétaire. Tout chez lui était… misérable. Cela l’agaçait de penser que cet énergumène était de sa famille, il ne le prenait même pas en compte de toute façon, pour lui, ils ne partageaient pas du tout le même sang.

Enfin, durant sa soirée, il n’avait pas du tout pensé à tout cela. Entouré de bonne compagnie, d’amis comme d’inconnus, David s’était noyé dans l’ivresse et l’opulence, tout en se faisant plaisir. Il appréciait beaucoup ce genre de petites sauteries. En même temps, la vie était faite pour être vécue, si c’était pour s’arracher les cheveux durant des jours et des jours suite au premier petit problème, ou alors se restreindre de tout sans véritable raison, cela n’avait absolument aucun intérêt selon le rentier.

Quoiqu’il en soit, la soirée était à présent terminée, et il était donc temps pour David de rentrer chez lui. Il était bien alcoolisé, mais il marchait encore droit, donc il pourrait normalement réussir à rentrer jusque chez lui sans trop de soucis, du moins, il fallait l’espérer. Ne faisait pas trop attention où il mettait les pieds et sa vision étant trouble dans tous les cas, il finit par percuter quelqu’un. Il retint un léger grognement d’inconfort et plissa les yeux dans la pénombre pour tenter de voir de qui il s’agissait, et il fut surpris de voir Gwynplaine devant lui.

« Encore toi ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’on hait avec excès lorsque l’on hait un frère.
» On hait avec excès lorsqu'on hait un frère
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Combat avec boucliers de duels judiciaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: La ville lumière :: Les beaux quartiers-