Partagez
 

 L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David Nobles10
David Dirry-Moir
Messages : 34
Date d'inscription : 11/03/2019

L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David Empty
Message#Sujet: L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David   L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David I_icon_minitimeDim 24 Mar - 22:45

L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Si les choses n’allaient pas exactement comme David le voulait pour le moment, ce n’est pas pour autant qu’il s’oubliait, ou qu’il oubliait de vivre sa vie. Il n’allait pas tout mettre en suspens à cause de cette affaire. Rien n’était encore joué de toute manière, alors il n’était pas nécessaire de trop s’affoler. Il allait tout de même falloir qu’il s’entretienne avec Josianne, parce qu’il était évident qu’il ne la laisserait pas faire n’importe quoi. Il n’était pas fou, ni aveugle au point de ne pas remarquer certaines choses. Qu’elle s’intéresse à Gwynplaine autant qu’elle le veut, mais il est hors de question qu’elle ne l’épouse plutôt que lui, et qu’elle lui offre l’argent qui lui revient. Hors de question.

Enfin, rien n’était encore joué, c’est pourquoi, David s’offrait quelques parenthèses de détente, où l’oisiveté était reine, fidèle à lui-même, il n’allait tout de même pas oublier tous ses principes, toutes ses envies à cause de ces histoires. Pour sûr, il avait de la chance d’avoir de l’argent, même sans l’héritage, mais ce n’était pas assez, cela ne l’était jamais. Et s’il pourrait reconnaître que son demi-frère en avait plus besoin que lui, il ne le faisait pas, parce que ce n’était pas dans son intérêt, déjà, et ensuite parce qu’il s’en fichait totalement, de la condition de l’acteur. Il n’y était pour rien lui s’il était aussi misérable, et pas que sa condition monétaire. Tout chez lui était… misérable. Cela l’agaçait de penser que cet énergumène était de sa famille, il ne le prenait même pas en compte de toute façon, pour lui, ils ne partageaient pas du tout le même sang.

Enfin, durant sa soirée, il n’avait pas du tout pensé à tout cela. Entouré de bonne compagnie, d’amis comme d’inconnus, David s’était noyé dans l’ivresse et l’opulence, tout en se faisant plaisir. Il appréciait beaucoup ce genre de petites sauteries. En même temps, la vie était faite pour être vécue, si c’était pour s’arracher les cheveux durant des jours et des jours suite au premier petit problème, ou alors se restreindre de tout sans véritable raison, cela n’avait absolument aucun intérêt selon le rentier.

Quoiqu’il en soit, la soirée était à présent terminée, et il était donc temps pour David de rentrer chez lui. Il était bien alcoolisé, mais il marchait encore droit, donc il pourrait normalement réussir à rentrer jusque chez lui sans trop de soucis, du moins, il fallait l’espérer. Ne faisait pas trop attention où il mettait les pieds et sa vision étant trouble dans tous les cas, il finit par percuter quelqu’un. Il retint un léger grognement d’inconfort et plissa les yeux dans la pénombre pour tenter de voir de qui il s’agissait, et il fut surpris de voir Gwynplaine devant lui.

« Encore toi ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David Artist10
Gwynplaine Girardet
Messages : 1056
Date d'inscription : 16/03/2015

L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David Empty
Message#Sujet: Re: L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David   L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David I_icon_minitimeMer 19 Juin - 21:13

Déa & Gwynplaine
L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère.
La nuit était bien avancée, mais Gwynplaine ne dormait pas encore. Ce n’était pas spécialement rare, ça arrivait quand même souvent à l’homme qui rit de ne pas trouver facilement le sommeil. Ça avait été le cas pendant longtemps parce qu’il se posait des questions, parce qu’il était perturbé par certaine personne. Ça arrivait donc souvent, et ce n’était pas prêt de s’arrêter quand on voyait tout ce que Gwynplaine était en train de vivre. Bon, rien n’était encore complètement fait, mais le jeune homme avait bien compris que s’il voulait obtenir son héritage, récupérer ce qui lui était dû, il se devait d’épouser la duchesse qu’il avait tant désiré, par erreur.

Autant dire que la situation n’avait rien d’agréable du tout, que Gwynplaine ne sautait pas du tout de joie. Parce qu’il ne voyait pas les choses comme cela quand il avait découvert qui était son véritable père et le fait qu’il y avait quand même une certaine fortune qui l’attendait. Il ne pouvait pas juste se contenter d’ignorer sa famille, d’ignorer son héritage, mais maintenant il devait faire avec les conséquences de tout cela. Autant dire que ça le remuait quand même beaucoup. Il ne savait pas du tout comment il allait gérer les choses, comment même Déa et Ursus gèreraient les choses. Il savait déjà que Ursus n’était pas emballé par l’histoire, mais en plus avec la condition de mariage…

Ce qu’il ne devrait pas accepter, clairement, Gwynplaine en avait conscience. Il ne devait pas accepter ce mariage, mais en même temps ce n’était pas comme s’il pouvait complètement le refuser non plus. Parce qu’il y avait quand même tout cet argent, le fait que le jeune homme avait envie d’offrir à sa famille une vie digne de ce nom, ces envies de grandeur, le fait de ne pas avoir se soucier de l’argent. Il ne pouvait pas entièrement refuser ça, mais en même temps ce mariage ne lui permettait plus vraiment de se réjouir non plus. Il cogitait donc énormément, et ça l’empêchait donc de dormir. Ce fut pour cette raison que le jeune homme prit la décision de sortir, de se promener un peu dans Paris, même si ce n’était pas réellement ce qu’il y avait de plus prudent. Le jeune homme sorti quand même avec son foulard, il n’était pas au moins de ne pas cacher son sourire quand même.

Il marchait tranquillement dans la rue, ses pensées entièrement perturbées, sans se préoccuper de ce qui l’entourait. En même temps, ce n’était pas comme s’il y avait vraiment beaucoup de chose à voir sur le côté, bien au contraire. Les rues étaient souvent calme à cette heure-ci. Mais finalement, on le percuta, sans qu’il ne s’y attende. Et quand il posa son regard sur la personne qui l’avait percuté, Gwynplaine sentit un frisson parcourir son échine.

« C’est vous qui m’avez percuté… »
Répondit-il, ne sachant pas réellement comment réagir. Parce qu’il se trouvait quand même en face de son… de son demi-frère.
Code by Gwenn


_________________
Etre comique au dehors, et tragique au dedans, pas de souffrance plus humiliante, pas de colère plus profonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David Nobles10
David Dirry-Moir
Messages : 34
Date d'inscription : 11/03/2019

L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David Empty
Message#Sujet: Re: L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David   L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David I_icon_minitimeMer 31 Juil - 9:27

L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
David était bien curieux de savoir pourquoi l’on s’obstinait à lui mettre Gwynplaine sur son chemin. Il en avait plus qu’assez de lui. Il en entendait parler à droite, à gauche, de façon volontaire ou non. Mais David n’avait aucune envie d’entendre parler de « l’homme » qui lui volait toute sa fortune sans aucune raison, aucun motif valable. David ne pouvait plus le supporter. Encore qu’en entendre parler était déjà très agaçant en soit, mais en plus le voir, cela rendait les choses encore bien pires. Surtout avec la quantité d’alcool qu’il avait dans le sang. Cela n’aidait pas, bien au contraire, il y avait plus de risques pour que la situation s’envenime.

En même temps, David voyait mal comme il pourrait ne pas s’énerver. La situation était loin d’être parfaite. Oh elle l’avait été, jusqu’à l’arrivée de ce prétendu fils légitime. David ne pouvait le considérait que comme un bâtard, et encore il était gentil. Mais il ne considèrerait jamais Gwynplaine comme l’héritier de Clancharlie, et n’accepterait qu’il lui prenne tout ce qui lui était dû. Il n’était pas son frère, loin de là, il n’était qu’un insecte, un parasite et un voleur. Rien de plus. De toute façon, il doutait que l’homme qui rit veuille nouer des liens fraternels avec lui, ou alors, il était vraiment stupide. Déjà que David ne le pensait pas très futé.

Très sincèrement, Gwynplaine suscitait l’engouement pour sa différence, parce que c’était quelque chose de nouveau, d’intriguant, et que la cour avait sans cesse besoin de distraction. Il avait peut-être toutes les lumières sur lui, mais cela ne durerait pas. Il tomberait dans l’oubli, et les réactions pourront se faire plus… radicales. En tout cas, David était absolument certain que Gwynplaine n’aurait bientôt plus d’alliés, plus personne pour lui ouvrir les portes, il se retrouverait seul et faible. Et ce ne sera que justice. Même s’il avait l’argent, ce à quoi David était toujours bien fermement opposé, il n’aurait rien d’autre. Il entrait dans un monde dangereux, qu’il ne connaissait pas. Le jeu du pouvoir, de l’argent et de la noblesse, il fallait y être préparé depuis la naissance pour pouvoir y évoluer sans crainte, et Gwynplaine n’était absolument pas taillé pour ça, ce qui arrangeant grandement David qui pouvait donc trouver des failles à exploiter. Il ne laisserait pas les choses ainsi, quand bien même ce n’était pas dans ses habitudes d’agir, là c’était plus que capital.

Quoiqu’il en soit, il n’avait absolument aucune intention d’être aimable avec Gwynplaine. C’était hors de question. Il ne le connaissait pas vraiment, mais il n’avait aucune intention de le faire. Il n’aurait jamais dû apparaître dans sa vie, il n’aurait jamais dû naître. David en voulait énormément à son père évidemment, et cela ne risquait pas de s’arranger.

« C’est vous qui m’avez percuté… »

Il haussa un sourcil en le fixant. L’alcool rendait sa vue quelque peu brouillée, mais cela n’avait pas d’importance, il savait à qui il avait à faire, et cela ne pouvait que le rendre désagréable avec ce dernier. Il lui lança un regard plein de mépris, qui n’était en aucun cas exagéré. Les choses risquaient fort de dégénérer, mais tant pis, il n’avait pas l’intention de fuir.

« Et alors ? J’étais là avant, c’est tout. Et il faut toujours que tu te retrouves sur mon chemin. »

Que ce soit sur la route, ou pour l’héritage, cela revenait au même. Il était l’aîné.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David Empty
Message#Sujet: Re: L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David   L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'on hait avec excès lorsque l'on hait un frère | Gwynplaine & David
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» demande d' entrevue avec Monseigneur Bushiro
» RP avec une chatte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: La ville lumière :: Les beaux quartiers-