Partagez
 

 Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus Justic10
Phoebus de Châteaupers
Messages : 80
Date d'inscription : 21/01/2019

Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus Empty
Message#Sujet: Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus   Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus I_icon_minitimeVen 1 Fév - 15:58

Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Phoebus pensait beaucoup à cette jeune femme, il ne pouvait le nier. Il en avait même rêvé, et l’envie de la revoir, et de devenir plus intime avec elle le tentait de plus en plus. Pour sa défense, la jeune Esmeralda représentait tout ce qu’un homme pouvait chercher, et plus encore. Ce n’est pas pour autant qu’il oubliait Fleur-de-Lys et ses engagements vis-à-vis de sa fiancée, il comptait toujours l’épouser. Mais il n’avait pas envie de résister au désir et à la tentation qu’évoquait la bohémienne chez lui, d’autant plus, qu’elle semblait loin d’être insensible à son charme, ce qui arrangeait bien ses affaire, sans l’ombre d’un doute.

Quoiqu’il en soit, il n’avait pas encore revu la jeune femme depuis la dernière fois, mais cela ne saurait tarder, et il se pourrait bien qu’il force un peu le destin en plus de cela. Son poste de capitaine de la garde lui prenait beaucoup de temps, et lui donnait aussi beaucoup de responsabilités, mais cela lui convenait comme ça. Phoebus avait envie d’être quelqu’un d’importance, d’avoir une certaine place dans la société, être reconnu de ses pairs. On pouvait l’affubler de prétentieux, de vaniteux, mais il était juste ambitieux. Il ne voulait pas se cantonner à peu de choses. Et il trouvait qu’il avait plutôt bien réussi pour le moment. Il avait l’argent, un nom, un poste de prestige, une fiancée, et de nombreuses amantes. Il ne se plaignait vraiment pas, c’était un fait. Mais il en voulait toujours plus, c’en était un autre également.

Et en ce moment, sa dernière envie, son dernier caprice, c’était Esmeralda. Ni plus, ni moins. Phoebus déambulait dans les rues de Paris, non sans arrière-pensée, il avait envie de trouver la belle Esmeralda. Il profitait qu’il n’ait pas besoin de travailler ce jour-ci pour rencontrer la jeune femme. Après tout, rien ne l’en empêchait. Son honneur peut-être, et ses engagements envers sa fiancée devraient le retenir, mais pourtant, ce n’était pas du tout le cas. Cela n’avait rien à voir à Fleur-de-Lys, mais la danseuse représentait une véritable tentation à laquelle Phoebus avait envie de céder, à ses risques et périls. Comme il l’avait prévu, la jeune femme dansait sur la grande place, devant Notre-Dame, comme à l’accoutumée. Il sourit et la regarda faire. C’était une attraction inévitable, elle avait quelque chose d’hypnotisant, de captivant, et il ne pouvait détourner ses yeux de ses mouvements gracieux et tentateurs. Elle savait se mouvoir avec beaucoup d’aisance, et il était toujours un véritable plaisir de la voir danser, d’ailleurs, il ne put s’empêcher de se faire la réflexion qu’elle était encore plus belle que dans son souvenir. Le garde s’éloigna quelque peu pour rejoindre les étales et acheter une rose. C’était le genre d’attention qui faisait toujours plaisir aux femmes non ? Une fois que la bohémienne eut fini de danser, il attendit un peu que la foule se disperse pour aller l’accoster. Un sourire sur les lèvres, il fit une légère révérence avant de lui tendre la rose.

« Elle ne reflète pas autant ta beauté qu’elle le devrait, mais je n’ai trouvé aucune autre rose qui pourrait l’égaler. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus Artist10
Esmeralda
Messages : 907
Date d'inscription : 13/02/2015

Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus Empty
Message#Sujet: Re: Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus   Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus I_icon_minitimeSam 13 Avr - 16:54


Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne.
Esmeralda devait bien reconnaître que ces derniers temps, elle manquait un peu de joie de vivre. Oh, pas au point de se laisser pleinement aller non plus, mais ça faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas eu l’occasion de poser son regard sur son soleil qu’elle se sentait triste, qu’elle se sentait seule. Djali lui en voulait sans doute, mais elle ne pouvait rien faire contre ce sentiment, elle se sentait vide quand elle ne pouvait pas voir Phoebus. Elle était un peu déprimée donc, mais ça ne voulait pas dire qu’elle ne pouvait pas faire ce qu’elle avait à faire, qu’elle ne pouvait pas faire en sorte de gagner de l’argent pour les cours des miracles et ses camarades gitans. Pour elle aussi, bien évidemment. Mais elle pensait souvent à sa famille, quand elle se retrouvait sur le parvis de Notre Dame, pour danser. Elle aimait cet endroit, elle s’y rendait souvent, même si par instant elle ne pouvait pas nier qu’elle avait le sentiment de sentir des regards étranges sur elle. Qu’elle faisait aussi des rencontres un peu… perturbantes. Mais elle aimait s’y rendre, surtout parce qu’elle avait la possibilité de récolter quand même pas mal d’argent.

La foule était au rendez-vous alors qu’elle dansait. La jeune femme vida complètement son esprit pour laisser son corps danser sous les yeux de toutes ces personnes – principalement des hommes, il fallait quand même le préciser –, afin d’assurer le spectacle. Elle ne réfléchit pas, elle ne pensa pas… en fait, elle appréciait justement ça parce qu’elle ne pensait pas à son soleil qui lui manquait tant et tant. Même si elle danserait peut-être encore mieux si elle avait eu l’occasion de voir l’homme qui faisait si rapidement battre son cœur. Quand elle termina de danser, elle s’approcha du chapeau où les personnes déposaient leurs argents, ils avaient été plutôt généreux. Elle tourna son regard vers Djali, lui adressa un sourire, avant de relever les yeux et de sentir son cœur s’arrêter net.

Il était là.

Phoebus se trouvait juste devant elle, il s’approcha d’elle pour lui tendre une rose et les mots qu’il prononça furent comme des douces caresses. Il lui affirma que la rose qu’il lui tendait ne reflétait pas sa beauté, mais qu’il n’avait pas pu trouver une rose capable de l’égaler. Une fois que son cœur reprit ses battements, ce dernier s’emballa comme jamais il ne l’avait fait. Cet homme était si beau, il parlait si bien et il… il la trouvait belle. Esmeralda avait le sentiment de planer sur un petit nuage. Sa chèvre s’approcha d’elle pour attraper le bas de sa robe de ses dents afin de tirer dessus, mais elle n’y prêta aucune attention. Toute son attention était tournée vers son soleil. Il était si beau…

« Merci… »
Dit-elle en attrapant la rose, ses joues s’enflammant. Elle était tellement touché par l’attention du chef de la garde.
Code by Gwenn


_________________
Je sens l'amour qui s'éveille au fond de moi, plus fort que moi. Il est beau comme le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus Justic10
Phoebus de Châteaupers
Messages : 80
Date d'inscription : 21/01/2019

Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus Empty
Message#Sujet: Re: Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus   Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus I_icon_minitimeVen 10 Mai - 23:37

Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Regarder la belle Esmeralda était devenu un passe-temps pour Phoebus. Il adorait cela, et il ne se lassait pas. Comment le pourrait-il ? Elle était gracieuse, belle envoûtante… dès qu’il posait ses yeux sur elle, il ne pouvait plus s’en détourner, et il ne le voulait pas. Il n’était qu’agréable de pouvoir la regarder, tout chez elle éveillait l’envie, la luxure… Qu’elle en soit consciente ou non, c’était pourtant le cas. Aucune femme n’avait jamais autant mis en émoi le capitaine de la garde. Esmeralda n’était pas toutes les femmes, elle était unique, elle en relevait presque de la divinité. Et il comptait bien se l’approprier, qu’importe ses motivations et ses projets, qu’importe ses serments, Esmeralda serait sienne, et il ne la cèderait à personne d’autre. C’était peut-être malvenu de sa part, surtout qu’il était déjà engagé auprès d’une autre femme, mais c’était ainsi. Phoebus voulait Esmeralda pour lui seul, et même après qu’il aurait apposé sa marque sur elle, il ne laisserait aucun homme l’avoir. Et de cela, il n’avait aucun doute quant à la réussite de son projet. La jeune bohémienne était déjà sous son charme, il le savait, et cela lui plaisait.

Phoebus était habitué à plaire aux femmes et cela lui plaisait. Il en jouait, pas forcément pour que cela se finisse dans un lit, mais c’était toujours plaisant et agréable de plaire non ? Quoiqu’il en soit, il aimait voir ce qu’il voyait dans le regard de la danseuse. Il y voyait tout ce qu’il voudrait voir. Et bien plus encore. La femme était encore toute jeune, mais elle ne laissait personne insensible. Phoebus le premier. Et il ne comptait pas laisser tout cela de côté, il ferait tout pour la séduire encore plus, l’avoir en sa totale possession. Il ne doutait pas qu’il lui serait très facile de le faire. De toute façon, il ne se forçait pas à lui faire des compliments, il lui disait ce qu’il pensait, et il avait envie de la complimenter, il avait envie de la couvrir de présents. Sans qu’il ne sache vraiment pourquoi, mais c’était ce qu’il ressentait.

Il était sincère en tout cas, il ne cherchait pas à l’amadouer. Pourquoi le ferait-il ? Elle était magnifique, et aucune fleur ne pourrait égaler sa beauté. Mais il avait tout de même fait en sorte de trouver la plus belle des roses possibles, parce qu’elle le méritait. On pourrait le qualifier de beau parleur, ce qu’il était assurément, mais pas cette fois-ci, pas avec la belle Esmeralda. Il pensait chaque mot qu’il lui disait pour le moment. Et vu le regard qu’elle lui rendait, elle semblait être touchée par ses paroles, ce qui était une bonne chose.

« Merci… »

Il lui adressa un petit sourire. Il ne l’aurait pas cru si timide, mais soit. Surement était-elle un peu impressionnée par lui, ce qu’il pouvait comprendre. C’en était presque touchant. Il fouilla ensuite dans sa bourse et déposa quelques pièces d’or dans son chapeau, il fallait bien qu’elle vive, et sa prestation méritait très nettement une récompense pécuniaire.

« Et cela aussi, c’est pour toi. J’aime vraiment te voir danser, c’est un spectacle dont je ne me lasserai jamais. Même si je dois avouer, que je suis un peu jaloux que d’autres puissent l’admirer. J’aimerais que tu ne danses que pour moi, mais cela serait sans doute égoïste de ma part. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus Empty
Message#Sujet: Re: Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus   Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne | Esmeralda & Phoebus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous nous y reprendrons à deux fois avant d'aller danser (Haley) - Terminé
» Aujourd'hui nous fêtons l'anniversaire de ...... Evidement !! ♥
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: La ville lumière :: Les grands monuments :: Notre-Dame de Paris-